Vous êtes ici : Mon Burn-Out à Moi » Comment Guérir du Burn-Out » Quel est le rôle du burnout dans l’apparition des douleurs chroniques ?

Quel est le rôle du burnout dans l’apparition des douleurs chroniques ?

par Niko
douleurs chroniques et burn-out

Le burnout est un syndrome d’épuisement professionnel. Il se caractérise par une détresse psychologique et une diminution de l’efficacité au travail. Ce trouble psychique engendre de nombreuses conséquences sur l’individu. Dans la plupart des cas, il est à l’origine de douleurs chroniques et d’autres symptômes physiques.

 

Comment le burnout provoque-t-il des douleurs ?

Le burnout provoque des douleurs à travers ses différentes manifestations. À ce titre, il faut donc bien les comprendre pour connaître le rôle de ce trouble dans l’apparition des douleurs chroniques.

Les manifestations physiques et physiologiques du burnout

Sur les plans physique et physiologique, le burnout se manifeste de diverses façons. Ce trouble provoque notamment des douleurs musculaires, des maux de tête, des troubles de sommeil et de l’inflammation.

Les maux de tête (ou céphalées de tension)

Les maux de tête sont considérés comme l’un des premiers symptômes physiques du burnout. Ils apparaissent à cause des tensions musculaires dans le cou, les épaules et la tête.

Souvent, leur origine est émotionnelle et provient d’une somatisation du stress, de l’anxiété, de la peur qui sont perçues comme menaçante par le cerveau jusqu’à générer de la tension et des douleurs chroniques.

Les maux de tête associés au burnout varient en intensité et en durée. En effet, certaines personnes peuvent simplement ressentir une douleur légère mais qui se maintient dans le temps.

À contrario, d’autres peuvent avoir de fortes céphalées incapacitantes qui ont une intensité modéré voire sévère parfois. Avec une Céphalée de tension chronique quotidienne, on subit des troubles de la concentration et toute activité devient difficile.

Si vous souffrez fréquemment de céphalées de tension chronique quotidien, consultez un docteur pour un diagnostic approprié (neurologue) puis faites vous aider par des personnes qui sont passées par votre situation et qui pourront vous apporter une aide personnalisée et qualitative pour vous soigner.

Les douleurs musculaires

En règle générale, les douleurs musculaires dues au burnout sont ressenties comme des tensions ou des raideurs. Souvent persistantes, elles affectent différentes parties du corps comme le cou, le dos, les jambes ou les bras. Ces différentes douleurs musculaires résultent de la tension chronique provoquée par le stress ou l’épuisement professionnel.

Le corps réagit au stress et libère des hormones comme le cortisol, ce qui provoque un état d’hypervigilence extrême qui met le cas en état d’alerte et pour nous protéger, le cerveau va alors générer des douleurs.

De plus, le stress chronique peut avoir un impact négatif sur la qualité de votre sommeil. Lorsque ce dernier est insuffisant ou de mauvaise qualité, il affecte la récupération musculaire normale et augmente les douleurs.

Enfin, le stress causé par le burnout peut contribuer à des habitudes de vie malsaines. À leur tour, celles-ci contribuent grandement à l’apparition des douleurs musculaires.

L’inflammation

Lorsque le corps est régulièrement exposé à des niveaux élevés de stress, il réagit et déclenche une réaction inflammatoire.

L’inflammation est une réponse naturelle du système immunitaire pour protéger le corps contre les agressions. Toutefois, lorsqu’elle entre dans sa phase chronique, l’inflammation peut être nuisible à la santé.

La plupart du temps, les personnes souffrant de burnout présentent des niveaux élevés de marqueurs inflammatoires.

Il s’agit notamment de la protéine C-réactive (CRP) et de l’interleukine (IL-6). Par ailleurs, notez que l’inflammation chronique due au burnout peut avoir des effets sur le cerveau. En effet, elle perturbe le système nerveux central et provoque des problèmes de concentration, de mémoire et d’humeur.

Les manifestations psychologiques du burnout

L’apparition des douleurs associées au burnout n’est pas seulement l’œuvre des manifestations physiques et physiologiques du trouble. En effet, elles peuvent tirer leur origine de certaines manifestations psychologiques.

La perception de la douleur

Le corps et l’esprit des personnes en état de burnout sont souvent épuisés et surmenés. Cela modifie la perception de la douleur chez ces personnes. Avec le stress et l’épuisement, on peut avoir du mal à bien traiter les signaux de la douleur. De plus, les niveaux élevés de cortisol affectent la façon dont le corps perçoit et réagit à la douleur. Avec le burnout, les sujets deviennent plus sensibles à la douleur et à la manifestation psychosomatique de symptômes invalidants comme les douleurs chroniques.

L’anxiété

L’anxiété due au burnout est une réaction fréquente provoquée par un stress chronique et prolongé lié au travail. Elle se manifeste de diverses façons. En effet, certaines personnes peuvent ressentir une inquiétude excessive et persistante sans cause apparente. D’autres personnes souffrant du burnout développent des attaques de paniques et d’angoisse.

Ce sont des épisodes intenses de peur et de détresse physique. Par ailleurs, l’anxiété due au burnout peut engendrer des problèmes de sommeil comme les difficultés d’endormissement et les réveils fréquents.

Comment gérer les douleurs liées au burnout ?

Sur le long terme, les douleurs liées au burnout peuvent avoir des répercussions sur votre qualité de vie. À ce titre, il est important de prendre des mesures spécifiques afin de mieux les gérer. Dans un premier temps, vous devez prendre soin de votre corps. Cela commence par l’adoption d’une hygiène de vie saine. Mangez tous les jours des repas équilibrés et faites des exercices. Dormez suffisamment dans le but de diminuer les douleurs corporelles.

Rendez-vous également sur des plateformes comme santeinfini.fr afin de suivre des séances de coaching spécifiques. Celles-ci vous permettront de dire adieu aux douleurs chroniques dues au burnout. Par ailleurs, pratiquez des activités de relaxation comme le yoga, la respiration profonde ou la méditation. Ces différentes activités aident à relaxer les muscles tendus. Elles réduisent aussi les sensations de douleur.

Enfin, mettez en place des stratégies pour réduire ou éviter autant que possible les sources de stress.

2 commentaires
0

Tu peux aussi aimer :

2 commentaires

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à l'utiliser, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. ok