Vous êtes ici : Mon Burn-Out à Moi » Comment Développer Son Bien-être Au Quotidien » Phytothérapie : comment tirer le meilleur parti de ses avantages sur la santé ?

Phytothérapie : comment tirer le meilleur parti de ses avantages sur la santé ?

par Niko
Phytothérapie : comment tirer le meilleur parti de ses avantages sur la santé ?

Aujourd’hui, nombreuses sont les personnes qui se tournent vers la phytothérapie pour se garantir une bonne santé. L’utilisation des plantes dans ce cas vient parfois en renfort ou se substitue aux médicaments. Ces derniers sont pour la plupart synthétiques comme vous le savez certainement. La phytothérapie offre de meilleures alternatives, et permet de traiter une panoplie de pathologies. Comment s’y prendre pour en tirer tous les avantages ?

 

À propos des plantes médicinales

Chez un herboriste en ligne, il est possible de se procurer des plantes, feuilles et racines destinées à des usages médicinaux. Elles possèdent de nombreuses vertus sur le plan de la santé, et garantissent un certain bien-être. Aussi surprenant que cela puisse paraitre, c’est le cas de ces épices et herbes utilisées en cuisine comme :

  • La sauge :
  • La menthe poivrée ;
  • Le basilic ;
  • Etc.

Cela concerne aussi une belle variété de légumes et tubercules qui possèdent de nombreux avantages sur la santé. Ils sont consommés presque au quotidien et participent efficacement au maintien en bonne condition de l’organisme. Il s’agit entre autres :

  • Du chou ;
  • De l’ail ;
  • De l’oignon.

En phytothérapie, les plantes servent à fabriquer de nombreuses tisanes et décoctions en fonction des maux. Il est possible de réaliser des applications épidermiques avec des cataplasmes notamment. Les plantes sont également utilisées dans la fabrication de compléments alimentaires. Ces derniers sont aisément identifiables par leurs formes de gélules ou comprimés. Dans les herboristeries, près de 150 variétés de plantes sont commercialisées à différentes fins.

 

L’impact de la phytothérapie

Il est possible d’exploiter les principes actifs des plantes sous de nombreuses formes. Les plus courantes sont :

  • La macération dans de l’alcool ;
  • Les tisanes ;
  • Les gélules.

Face à certaines maladies, des variétés de plantes ont prouvé qu’elles étaient plus efficaces que les médicaments synthétiques. C’est notamment le cas des infections causées par des virus, et les nausées. Cependant, il ne faut surtout pas croire que les traitements par les plantes ne possèdent que des avantages. Dans certaines situations, ils constituent une entrave à certains traitements avec les médicaments classiques.

L’une des meilleures illustrations est le millepertuis, dont l’efficacité n’est plus à démontrer face à des dépressions de faibles intensités. Malheureusement, son usage est capable de réduire l’influence des médicaments comme :

  • Les pilules contraceptives ;
  • Les anticoagulants.

Des cas de surdosages peuvent également découler de l’utilisation des plantes achetées dans une herboristerie. Cela se produit surtout lorsque vous consommez du gingembre, et d’autres types d’anticoagulants. Que faut-il retenir de tout ceci ? Évitez dans une certaine mesure de combiner la phytothérapie à la prise de médicaments classiques. L’idéal serait de demander conseil à votre pharmacien avant de procéder à une telle association.

 

Quels sont les risques ?

Malgré ses avantages, l’adoption de la phytothérapie n’est pas exempte de risques. Sachez que toutes les combinaisons de plantes ne peuvent pas être réalisées. Par exemple, la canneberge est d’une redoutable efficacité dans la prévention des rechutes de cystite. Vous auriez tort de l’associer avec de l’ail, qui pourtant permet de rendre plus fluide le sang. La consommation de ce mélange à une très forte concentration peut être la cause de saignements.

De plus, le recours à la phytothérapie ne doit pas être envisagé par tout le monde. Malgré les nombreux avantages qui peuvent séduire, sachez que des effets secondaires sont également liés. Il existe de multiples situations dans lesquelles cette option qu’est la médecine par les plantes ne doit pas être envisagée. Évitez d’y songer si vous avez une allergie à l’aspirine par exemple. Des effets indésirables risquent de se produire en consommant des plantes comme :

  • Le saule ;
  • La reine-des-prés.

Ces végétaux contiennent des traces de salicylés. Les personnes qui ont souvent des crises d’épilepsie quant à elles doivent se garder de consommer des plantes aromatiques. C’est également le cas pour celles qui sont atteintes d’une tumeur du sein. Elles ne devront en aucun cas consommer des plantes comme le soja ou la bourrache. Ces végétaux sont connus pour avoir une forte activité oestrogénique. Évidemment, le recours à la phytothérapie doit se faire avec de nombreuses précautions pendant une grossesse.

En effet, diverses plantes sont réputées pour être d’une grande toxicité pour le fœtus. Certaines peuvent presque immédiatement entrainer des contractions utérines. C’est le cas des variétés comme :

  • L’aloès ;
  • La bourdaine.

 

Comment utiliser les plantes en phytothérapie ?

Il existe de nombreuses façons de tirer le meilleur parti des plantes en phytothérapie. Les tisanes sont les plus courantes, et consistent à faire infuser les végétaux dans l’eau chaude. Cette forme d’utilisation est recommandée pour traiter les maux mineurs. La tisane peut être réalisée en associant diverses plantes dont les vertus sont complémentaires par exemple.

Les traitements peuvent aussi se faire par fumigation. L’objectif ici est de désengorger les voies respiratoires par inhalation des vapeurs issues des plantes infusées. L’une ou l’autre de ces formes d’utilisation des plantes permet d’en tirer différents bénéfices selon les situations.

9 commentaires
0

Tu peux aussi aimer :

9 commentaires

Damien Giraud 4 mai 2023 - 7 h 34 min

Bonjour, Merci pour votre article ! Je cherche depuis un certain temps à m’orienter vers ce type de médecine : naturelle.

Votre article est une bonne base pour m’orienter par la suite !

Repondre

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à l'utiliser, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. ok