Burn-out ou dépression, selon toi lequel est le pire ?

Nous sommes 2 soeurs jumelles ?

D

ans le monde d’aujourd’hui, les termes de burn-out ou dépression reviennent (malheureusement) trop souvent à la bouche de tout un chacun. Nous avons pratiquement tous un proche ou une connaissance qui a déjà subit un burn-out ou une dépression. Nous en souffrons peut être même nous même.

Les similitudes entre ces 2 maladies peuvent parfois pousser les gens à les confondre.

Toutefois, souffrir d’un burn-out n’est pas la même chose qu’une dépression, et vice-versa. Face à l’importance que peuvent prendre ces deux troubles, certains soulèvent une question assez polémique :

Mieux vaut-il être en burn-out ou dépression ?

 

Le burn-out ou dépression : deux troubles qui se ressemblent

burn-out ou depression

Les symptômes similaires que présentent ces deux maladies font en sorte qu’elles peuvent être confondues.

Parmi les plus courants, on retrouve :

  • une importante fatigue,
  • un manque d’intérêt envers les choses qui nous entourent,
  • une perte de confiance en soi,
  • une diminution des capacités de concentration,
  • des problèmes de mémoire
  • ou bien encore la sensation d’être toujours à fleur de peau.

L’angoisse et toutes ses manifestations sont également assez courantes, aussi bien dans des cas de burn-out et de dépression.

Des problèmes d’insomnie peuvent également apparaître tout comme d’autres symptômes physiques comme des troubles intestinaux, des problèmes d’hypertension artérielle ou bien encore des douleurs musculaires.

Malgré ces symptômes similaires, il existe une façon simple de différencier ces deux maladies : les causes.

Alors que le burn-out met en cause le monde du travail en général (même s’il peut être également multi factoriel), ou des études (ironie du sort ce sont les étudiants en médecine qui sont le plus touchés), la dépression aura des causes plus profondes. Elle peut se déclencher face à un problème qui se présente dans n’importe quel aspect de sa vie quotidienne comme la famille, la vie amoureuse, etc.

La dépression peut également être en lien avec des problèmes enfouis qui ressurgissent. Dans tous les cas, que tu sois en train de faire face à un burn-out ou à une dépression, il est important que ce trouble sois pris en charge par un professionnel de la santé ou un thérapeute.

Plus tu laisseras la maladie s’installer, plus la guérison sera longue et compliquée. Alors, si tu commences à sentir les symptômes de l’une et l’autre de cette maladie, demande un avis extérieur de la part d’une personne qualifiée, ton médecin !

Des maladies aux conséquences différentes

burn-out ou dépression

Si tu te poses la question « mieux vaut-il être en dépression ou en burn-out », sache tout d’abord qu’il n’y a évidemment pas de bonne réponse.

En effet, aucune n’est mieux que l’autre et je ne souhaite à personne de souffrir un jour de ce genre de maladie. La question se posera plutôt sur les différences qui existent entre les deux maladies et, en particulier, sur leurs conséquences.

Dans une certaine mesure, le burn-out possède l’ « avantage » de ne toucher que l’univers professionnel même si l’entourage en subit bien entendu les conséquences.

En effet nous sommes plus nerveux, plus irritable, colérique…! Concrètement, cela pourra se traduire par une incapacité à travailler correctement mais le reste du quotidien pourra être « supportable » (je l’écris entre guillemet car ce n’est pas le cas pour tout le monde). En effet, plus le trouble sera profond et ancré, plus cela pourra avoir une influence sur les autres aspects de sa vie.

À l’inverse du burn-out, lorsqu’il n’est pas encore très profond, la dépression pourra être beaucoup plus handicapante au quotidien puisqu’elle pourra venir ternir les relations avec ses proches et trouver un échappatoire à ses problèmes sera sans doute une tâche plus dure.

Cependant, les personnes qui souffrent de dépression pourront continuer d’exercer leur activité professionnelle, bien entendu sauf exception, tandis que les personnes en burn-out devront presque, à tous les coups, se mettre en arrêt maladie.

Pour aller plus loin, on pourra dire qu’une personne en dépression ne verra aucune amélioration si elle quitte son travail et que son mal-être sera toujours bel et bien ancré en elle. À l’inverse, une personne en burn-out pourra alors se sentir libérée par le fait de ne plus avoir à supporter la pression de son environnement professionnel.

La dépression : une maladie qui peut demander un travail sur soi très profond

burn-out ou dépression

La dépression est un trouble qui peut sembler plus complexe que le burn-out puisque l’on n’arrive pas forcément à en trouver les causes tout de suite.

Comme je l’ai dit précédemment, ce genre de maladie peut survenir bien après l’élément qui en est à l’origine et remettre la main dessus n’est pas toujours facile.

L’influence que cette maladie peut avoir sur notre entourage peut également créer des difficultés supplémentaires et demander un travail encore plus important. Chez certaines personnes, la dépression sera quelque chose de récurrent qui pourra revenir plusieurs fois au cours d’une vie et cela n’est pas simple à gérer.

Les thérapies pour ce type de maladie peuvent durer des années et la guérison peut prendre beaucoup plus de temps qu’un burn-out.

Pour aller plus loin et savoir si vous êtes en dépression, vous pouvez consultez cette infographie de la Haute Autorité de Santé (HAS) –> Dépression de l’adulte REPÉRAGE ET PRISE EN CHARGE INITIALE

 

Le burn-out : un trouble qu’il ne faut pas prendre à la légère

burn-out ou dépression

Malgré le fait que la dépression semble être une maladie complexe qui peut être plus difficile à guérir, il ne faut pas non plus penser que le burn-out est quelque chose que l’on peut prendre à la légère.

Le syndrome d’épuisement professionnel peut être quelque chose de très violent et de très dur à vivre, en particulier si l’on a pris du temps à se rendre compte de la maladie.

Comme je l’ai évoqué précédemment, le burn-out peut commencer à avoir des conséquences négatives sur ses relations avec les autres lorsqu’il n’est pas pris en charge à temps.

Tu retrouveras ci-dessous les signes avant-coureurs qui laissent présager un futur burn-out :

burn-out ou dépression

————————-

Alors burn-out ou dépression ?

Si tu te poses encore des questions à propos de ces deux maladies, et de laquelle semble être plus simple à vivre, sache qu’il est important de ne pas quantifier la souffrance. En effet, personne ne peut savoir ce qu’un autre est en train de vivre et, en plus de ça, chacun gère sa propre souffrance comme il le peut.

Concrètement, il se pourra qu’une personne en burn-out semble vivre cette épreuve plutôt bien alors que, dans le fond, ce n’est pas le cas.

Si tu souhaites y voir un peu plus clair, je te conseille l’article : 7 différences entre la dépression et le burn-out

Pour se mettre dans une bonne dynamique de guérison, il est toujours préférable de ne pas se comparer aux autres et de rester focalisé sur soi-même.

S’il fallait trouver un point positif, c’est que les thérapies pour venir à bout de ces deux maladies sont de plus en plus avancées et il désormait possible de trouver facilement des dispositifs efficaces pour réussir à s’en sortir.

Si tu souhaites savoir comment j’ai moi-même vaincu mon burn-out, je suis l’auteur de la formation Comment j’ai survécu au burn-out ?

Si tu penses que cet article t’a appris quelque chose et qu’il peut aider une personne de ton entourage, alors partage le, MERCI 🙂

Prends soin de toi,

niko.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *