Pourquoi faut-il s’éloigner des personnes négatives, des personnalités toxiques ?

S’écarter des mauvaises personnes pour un mieux être

Ces derniers temps, nous entendons ici et là, le terme de « pervers narcissique », quand tous tendent à montrer du bout du doigt des personnalités néfastes au développement personnel de tout un chacun, à votre bonheur.

En réalité, face aux démonstrations et aux dires de tous, nous assimilons à tort les pervers narcissiques à d’autres personnalités toxiques, des personnes négatives… Ces dernières sont pourtant tout aussi mauvaises pour notre bonheur qu’un pervers narcissique, puisant leur satisfaction de manière plus ou moins consciente, dans l’écrasement de l’autre, l’abaissement d’une personne dont il se dit pourtant proche, ami…

Il y a fort à parier pour que chacun de nous connaisse ou fréquente, dans son cercle relationnel plus ou moins proche, une personne toxique, une personnalité négative. Il s’agit parfois d’un collègue avec lequel on doit travailler chaque jour de la semaine, un ami que l’on connait depuis plus longtemps que l’on s’en souvienne ou encore un membre de sa famille, bien qu’il soit alors plus compliqué de se sortir d’une telle relation.

 

Comment reconnait-on une personne toxique/négative ?

s'éloigner des personnes négatives et ne plus avoir peur

Si en lisant ces quelques lignes, vous n’avez pas d’ores et déjà, immédiatement pensé à une personne, probablement que la description plus détaillée d’une personne toxique va vous permettre d’y voir plus clair.

De manière générale, les personnalités toxiques sont reconnaissables à :

    • Leur façon de voir le monde de manière négative, cynique, tout peint de noir sans place accordée à l’espoir
    • Leur faculté à se mettre en colère, souvent, régulièrement, la plupart du temps de manière tout à fait imprévisible, inattendue
    • Leur grande nervosité, une personne toxique ne dégagera jamais la sensation d’une sérénité quelconque, c’est même, derrière un calme apparent, tout le contraire.
    • Leur besoin de critiquer tout et tout le monde sans discontinuer
    • Leur façon de vous incriminer, de vous reprocher des faits de manières constantes.
    • Leur facilité à créer des « histoires »
    • Leur besoin d’être en compétition ou en conflit permanent pour avancer coûte que coûte

 

Pourquoi est-il essentiel de s’éloigner des personnes toxiques, des personnalités négatives ?

s'éloigner des personnes négatives et revenir au travail après avoir fait un burn-out

La manière la plus rapide de répondre à cette question serait encore, bien que cela ne suffise pas, de dire qu’il faut s’éloigner de ce type de personne parce qu’elles finissent par vous transmettre leurs pensées, leurs visions négatives, plus encore parce qu’elles peuvent parvenir à vous muer, peu à peu, vous-même en personne négative ! Perspective peu enviable, n’est-ce pas ?

On devient les gens que nous fréquentons !

Il y a quelques années, avant que je ne change de travail, je fréquentais, parce que j’en étais obligé, un collègue qui semble aujourd’hui encore être la personnification même de ce qu’est une personne toxique. Bien que je n’y ai pas prêté, tout de suite, une importance, au fil des mois, sa mauvaise humeur, sa faculté à se plaindre à longueur de journée, sa façon d’analyser l’univers de notre entreprise, de se mettre en colère tout en dénigrant mon travail de manière plus ou moins directe, on finit par influer sur mon positivisme.

Peu à peu, lorsque je réalisais une mission, un compte-rendu, une voix se faisait entendre en moi, me murmurant de faire tout mon possible pour un rendu impeccable, puisque mon collègue devait ensuite le reprendre. Or, sans croire que j’étais alors le meilleur dans mon domaine, j’ai toujours su produire un travail qualitatif.

De plus, si au début, j’avais encore l’envie de riposter à ses remarques contrariantes, au fil du temps, je le laissais dire. Je ne savais pas, alors, que cela influait directement sur mon esprit, sur ma manière de me voir, sur ma confiance en moi. Je le sais aujourd’hui.

Il est essentiel de s’éloigner des personnes toxiques parce que comme l’indiquent l’adjectif dont elles sont affublées, elles ne nous veulent pas de bien, et que bien que vous puissiez, aujourd’hui même en douter, pris à parti par des années de relations amicales toxiques peut-être, vous méritez le bonheur, vous méritez le respect !

Je vais ici vous proposer de faire un exercice tout simple afin d’identifier si une personne est toxique pour vous :

Lister au minimum 3 personnes de votre entourage avec qui vous passez le plus de temps et posez vous les questions suivantes :

      • Est-ce que j’aime passer du temps avec cette personne ?
      • Est-ce que j’aime la façon dont elle s’exprime ?
      • Est-elle intéressante quand elle s’exprime, m’apporte t’elle quelque chose de positif, est-ce que j’apprends d’être à ses côtés ?
      • As t’on les mêmes objectifs, les mêmes valeurs ?
      • Est-ce que j’apprécie sa vision des choses ?
      • As t’on les mêmes buts ? les mêmes envies ?

Ce qui est étonnant c’est que vous pouvez également appliquer ces mêmes questions à l’entreprise dans laquelle vous travaillez : « est-ce que j’aime passer du temps dans cette entreprise… etc etc…

Ce petit exercice vous permettra de faire un tri sur les personnes qui ne vous apportent rien et qui peuvent devenir ou qui sont déjà nuisibles pour vous et votre environnement !

Les personnes toxiques semblent tisser autour de nous une toile destructive, nous privant de nos proches quelques fois, afin de nous faire tomber sous leur emprise la plus totale. Dès ce moment, elles se plaisent à faire de nous, ce qu’elles souhaitent, des personnes malléables, influençables à souhait, perdues et malheureuses.

 

Sachez mettre fin aux relations toxiques

s'éloigner des personnes négatives et apprendre à dire non

Mettre fin aux relations toxiques ne se fait pas de la même manière en fonction du degré de proximité que l’on a avec la personne concernée.

Ainsi, dans le cas où il s’agirait notamment d’un collègue de travail, que vous devriez fréquenter quotidiennement, apprenez à couper cours au sarcasme, à la colère, parfois même à l’empathie. Ne laissez plus cette personne toxique prendre le dessus avec ses mots, sachez faire entendre les vôtres. Il ne s’agit pas de s’énerver, de riposter avec colère, mais bien plus de jouer l’art de la diversion ou encore de l’empathie.

Décider à partir d’aujourd’hui que cette personne ne vous atteint plus, que vous lui êtes après tout supérieur, puisque vous vous savez gérer vos émotions, sans vous en prendre à votre entourage. Armez-vous de douceur, de patience et réduisez, si cela est possible, vos échanges.
« Le silence est d’or et la parole est d’argent », il est parfois bon de ne pas répliquer à ses remarques, cela lui montrera que vous ne lui prêtez pas attention et que cela ne vous atteint pas !

Dans le cas où la personne toxique, la personnalité négative est un ami, les choses sont plus complexes. Pour éviter de déclencher un conflit frontal pouvant être d’une violence verbale quelques fois traumatisante (ne sous-estimez jamais le pouvoir des mots), sachez insuffler une distance peu à peu.

Reportez un rendez-vous, cessez de décrocher à chacun de ses appels, inscrivez-vous à une activité, sans elle, sans lui, tentez de retrouver votre confiance en vous, et plus encore, rapprochez-vous des personnes saines de votre entourage, dans lesquelles vous pourriez puiser la force et le courage de dire stop ! Car il s’agit bien de cela, il s’agit bien de dire stop, stop à celui ou celle qui vous contamine de tout son mal-être, de toute sa colère et sa tristesse, amenant sans cesse l’attention sur lui, sur elle, en vous amenant à vous effacer, continuellement !

N’hésitez pas à partager votre expérience et à laisser un commentaire

À votre santé

niko

3 Comments
  • Anni
    mars 6, 2017

    Bonjour Niko
    Merci pour cette vérité. J’ai vécu des expériences qui m’ont presque coûté ma peau. Le livre de Anne Laure Buffet a été le premier déclencheur d’un réveil de conscience. Je qualifie toutes les personnes toxiques etc… comme des terroristes. Ces dernières peuvent nous mener directement vers un coma mental et dans cet état, je vous garantie que vous n’êtes qu’un véhicule téléguidé, vos yeux voient alors que votre réflexion est anesthésiée mais vous ressentez quand même la douleur, elle est indescriptible et c’est à ce moment là que rien n’a de sens. Par la suite, vous développez un instinct de survie, l’ultime recours à une émergence de votre conscience. Osez parler, autorisez vous à penser et surtout aller voir un professionnel, videz tout absolument tout même si ce que vous dîtes vous fait honte car dans ces moments là vous douterez de vous. Vous n’êtes PAS FOU ou FOLLE car vous êtes tout simplement dans la voie de la guérison.

    • Niko
      mars 6, 2017

      Bonjour Anni,
      Merci pour ce partage d’expérience et merci pour la référence concernant le livre de Anne Laure Buffet (que je n’ai pas lu soit dit en passant) ! Vous avez raison l’important est d’en parler, que ce soit à un proche ou à un professionnel de santé. Le garder pour soi est une bombe à retardement car forcément cela finira par sortir et c’est votre corps et par conséquent votre santé qui sera en 1ère ligne !
      Bonne continuation
      niko

      • Anni
        mars 6, 2017

        Merci Niko, merci infiniment.
        Vous avez raison c’est notre corps et notre mental qui sont pris en otage. En ce qui me concerne j’avais perdu du poids et c’était l’une des premières alertes.
        Cela a été dur très dur et jusqu’à présent je ressent encore quelquefois ces messages tels que palpitations, fatigue et des douleurs à « l’âme ».
        Dans ces états là, je ne lutte plus comme avant je n’essaie pas non plus de les maîtriser, je deviens juste la spectatrice et j’observe ce qui se passe en moi, j’essaie de disséquer ces messages pour leur donner un nom.
        C’est comme lire sur les lèvres d’une personne muette.
        Merci Niko de m’avoir lu et sachez que c’est grâce à des personnes comme vous que les choses changeront et je n’exagère pas si je dis que des vies peuvent être épargnées.
        Anni

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *