Savoir se défaire du passé pour un mieux-être au quotidien

En cheminant sur le sentier de la vie, nous faisons face à de multiples évènements, des moments de notre existence plus ou moins légers, quelques fois tragiques, d’autres fois traumatisants qui, sans que nous le réalisions toujours, nous accompagnent ensuite. Parce que nous portons en nous le poids des souvenirs et du passé, nous sommes face à ses répercussions plus ou moins conscientes au quotidien. Cela demeure un phénomène des plus naturels, dicté par les règles de notre inconscient. Ce qui semble être bien moins naturel et sain en revanche, c’est cette manière que nous avons quelques fois de ressasser le passé, et que nous semblons bien incapables de nous en défaire, ce dernier influe inéluctablement sur le présent !

 

Quand le passé nous empêche d’avancer, quand les souvenirs sont douloureux

Le passé s’invite dans notre quotidien de bien des manières différentes, quand il influe également sur des pans différents de notre vie. Pour certains d’entre vous, il s’agit d’être influencé par le passé sur les choix professionnels que l’on peut faire. En effet, parce que vous avez connu des échecs, que certains de vos projets n’ont pas pu aboutir de manière positive, vous vous sentez désormais incapable de faire face à de nouvelles ambitions, vous repoussez de nouvelles perspectives, persuadés que vous serez de nouveau mis face à une situation d’échec.

Il y a ceux qui ont connu des déceptions dans le domaine amoureux, des histoires et/ou des expériences douloureuses qui ont laissé des traces peu agréables (burn-out, dépression, perte d’un être cher…), d’autres vivent avec le poids d’une enfance complexe qui met en lumière des failles émotionnelles avec lesquelles il faut ensuite pouvoir évoluer.

Quand bien même, on souhaiterait pouvoir se défaire du passé, on en ressent encore pourtant les effluves, quelques fois au travers d’actes ou de réactions pouvant sembler insignifiantes, quand elles s’inscrivent pourtant dans la logique du passé. Il est alors essentiel de se défaire de ce passé, pour pouvoir avancer…

 

Prendre le temps de regarder le passé et de le comprendre

Si vous souhaitez pouvoir cesser de ressasser le passé, malheureusement la première des choses à faire consiste à prendre le temps de le ressasser, une dernière fois, de le revivre de différentes manières. De cette manière, vous pouvez alors comprendre ses répercussions sur le présent, comprendre les douleurs qui sont les vôtres, les blocages éventuels, tout ce qui vous empêche d’avancer, avant de vous en défaire.

Pour ce faire, certains font le choix d’une thérapie, guidez par un professionnel de la santé, de la pensée, ils voyagent dans le passé par la parole, par l’hypnose ou toutes autres méthodes à visée curative. D’autres fois, il s’agit de s’entourer de coach en développement personnel qui peut aider à mettre des mots sur des sentiments, quand il faudra ensuite travailler pour apprendre à s’en libérer.

L’écriture peut également être un excellent moyen de se replonger dans le passé, au fil des mots et des pensées que l’on dépose sur le papier, on apprend à revivre des évènements passés, traumatiques quelquefois, et cela permet de les extérioriser, prendre le temps de les analyser et de les comprendre. C’est d’ailleurs cette méthode, que j’aime à appeler la rédactothérapie (je ne pense pas que cela existe:-)), qui m’a permis de faire sortir ce mal-être en moi lors de mon burn-out.

Enfin, dans une autre optique, la méditation peut s’avérer un moyen efficace d’apprendre à se défaire du passé, en vue de ne plus avoir à le ressasser et donc de pouvoir avancer sur le chemin de votre vie, un chemin qui peut être beau, si vous le souhaitez, si vous vous en donnez les moyens !

 

Comprendre que le passé n’a pas à dicter le futur

Évidemment, nous sommes ce que nous sommes au travers de ce que nous avons vécu, et pourtant, le passé n’a pas à influer sur le présent et encore moins sur le futur.

Quand j’ai été victime de mon burn-out, j’ai passé de nombreux mois à penser que je ne pourrais plus jamais retrouver le sourire, que je ne serais plus jamais en mesure de retravailler avec plaisir et qu’une partie de moi serait changée à jamais. Et pourtant, quelques années plus tard, je peux le dire sans rougir, je suis bien plus heureux qu’hier et probablement moins que demain !

Pourquoi ? Parce que j’ai laissé le passé derrière moi, parce qu’il n’influe plus de manière négative sur mon quotidien, parce que je ne le ressasse plus mais surtout  parce que j’ai su en tirer le meilleur pour être différent aujourd’hui.

La citation de Nelson Mandela reflète parfaitement la façon dont je perçois les choses dorénavant :

je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends

Ainsi, avec du recul, je ne vais vous dire que je suis heureux d’avoir fait un burn-out mais c’est une bonne chose que cela me soit arrivé. Bref, revenons à nos moutons…

 

Se défaire du passé, c’est l’accepter !

Pour se défaire du passé, sans cesse, il faudra que vous parveniez à l’accepter, c’est indubitable. Tant que vous n’aurez pas pris soin de comprendre, mais plus encore de reconnaitre ce que furent vos épreuves et vos douleurs, vous ne pourrez pas les accepter, elles continueront de vous tourmenter, d’influer sur votre quotidien, votre manière de mener votre vie et votre futur.

Aussi douloureux votre passé puisse-t-il être, aussi compliquées certaines épreuves furent-elles, elles font partie d’hier, elles font partie de votre histoire et vous n’y pouvez désormais plus rien. Rien ne peut changer le passé, il faut alors simplement l’accepter et avancer.

Vous avez connu un échec professionnel cuisant ? Vous avez monté une entreprise qui n’a pas rencontré le succès escompté ? Vous avez été amoureux(se) et l’être aimé s’est joué de vous ? Vous avez fait des choix qui ont mis en péril votre quotidien et votre bonheur ? Vos parents ne vous ont pas aimé comme vous l’auriez pourtant souhaité ? Vous avez eu des comportements peu appréciables et vous le regrettez ? À quoi bon le ressasser ? Cela influera-t-il sur ce qui s’est passé ? Non !

En ressassant le passé, vous vous empêchez la possibilité d’avancer, vous vous maintenez dans un état peu propice au bonheur. Lâcher prise !

Prenez le temps d’accepter, d’accepter ce que vous avez été, ce que vous ne serez plus aujourd’hui ni demain. Prenez le temps d’accepter vos blessures et vos échecs, vos peurs d’antan et votre tristesse, la déception et les désillusions, acceptez-les, comme faisant partie de votre histoire, pour qu’elles ne viennent plus vous tourmenter…

 

Faire de son passé une force, de ses épreuves un chemin vers la réussite

Quand on a vécu des épreuves difficiles, quand on traîne derrière soi le poids d’un passé peu plaisant, on se dit parfois qu’on n’aura plus droit au bonheur, à la réussite, à la joie, on se dit que le passé viendra toujours nous hanter et pourtant…

Pourtant, il vous revient de faire de votre passé une force, une véritable force dans laquelle vous pourrez puiser l’énergie nécessaire et la volonté d’avancer. Je me souviens de cette femme que j’avais rencontré lors d’une conférence. Elle me parlait de son chemin pour se défaire de son passé à elle. Elle avait vécu une enfance malheureuse, avait grandi avec des parents peu aimants, avait connu bien des épreuves et des désillusions. À l’aube de ses trente ans, ne portant plus sur ses épaules le poids d’un passé lourd, elle était heureuse. Elle avait réussi à faire de son passé, une force. Elle ne souffrait plus, elle était fière de son chemin, fière de ses réussites même les plus minimes. Elle avait compris que les épreuves d’hier lui donnaient l’envie irrépressible de se battre, d’être heureuse, c’était son mantra, et elle y parvenait. Nous sommes entourés de petites choses simples qui font notre bonheur, regardez bien autour de vous, elles sont juste là…il ne faut pas grand chose parfois !

J’ai connu un entrepreneur qui à l’aube de ses 25 ans avait monté une entreprise, succès fulgurant pendant plus de 2 ans, jusqu’au jour où les problèmes ont commencé à pointer le bout de leur nez. En quelques mois, il était devenu celui qui devait faire face à une liquidation judiciaire, ses comptes en banque étaient bloqués, les locaux de son entreprise vides, ses collègues et employés lui ont tourné le dos, il s’est retrouvé seul, seul face à son échec. Il aurait pu choisir de laisser le passé dicter son futur. Il aurait pu choisir de faire taire ses rêves et ses projets et d’oublier ses ambitions, pensant qu’il n’y parviendrait plus jamais, il a fait un autre choix. Il a fait le choix de se battre, de tirer les leçons du passé, pour mieux rebondir. Aujourd’hui, il possède deux entreprises, la vie lui sourit à nouveau, son passé ne le tourmente plus, il l’a accepté, il en a fait une force !

Si au fil de mes parutions, je prends soin de vous donner des conseils pour un mieux-être au quotidien, j’espère avoir réussi, au détour de cet article, à vous faire comprendre à quel point il est important de se défaire du passé, j’espère que vous comprenez que vous avez la chance de profiter du présent et du futur, si vous acceptez de laisser le passé derrière vous. Accepter ce qui fut hier, pour cheminer vers demain, avec le sourire et les connaissances de vie qui sont les vôtres….

J’ai perdu mon meilleur ami en début d’année, il n’y a pas un seul jour où je ne pense pas à lui, j’ai eu du mal à l’accepter et je l’accepte encore difficilement aujourd’hui mais je me dois d’avancer. Il a laissé derrière lui une petite fille de 3 mois, alors nous nous devons d’être présent pour elle pour pouvoir lui parler de son père quand elle sera plus grande. Alors comment faire de cette tragédie, une force ? Simplement d’apprécier les petits moments de bonheur que nous offre la vie et d’arrêter de se plaindre pour des futilités !

Prenez soin de vous,

niko

Si tu penses que cet article peut aider des personnes de ton entourage, alors n’hésites pas à le partager !

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Loading...