Vous êtes ici : Mon Burn-Out à Moi » Stress et anxiété » Conseils pour aider en cas d’attaques de panique

Conseils pour aider en cas d’attaques de panique

par Niko
développer sa pensée positive

Vous ne saurez pas comment arrêter quelque chose si les causes ne savent pas ce qui le déclenche. Les conseils donnés dans cet article peuvent vous donner un aperçu et des astuces pour maîtriser au mieux vos attaques de panique.

13 conseils essentiels pour diminuer vos attaques de panique

1 – Consulter un thérapeute

Un bon thérapeute peut vous aider à contrôler vos crises de panique à la source. Il y a plusieurs critiques pour trouver un thérapeute local. Consulter les conseils d’un thérapeute peut souvent être utile pour faire face aux crises de panique. Le simple fait de savoir qu’il existe un professionnel pour traiter les symptômes peut vous faire sentir mieux et diminuer vos crises de panique.

 

2 – Un soutien social

Se sentir seul peut rendre beaucoup plus difficile la gestion de vos sentiments d’anxiété. Le fait de disposer d’un système de soutien vous aidera à faire face à cette situation. Les amis sont toujours là pour vous.

3 – Rationaliser

Si vous avez peur pendant une crise, regardez autour de vous et essayez de rationaliser s’il y a vraiment un danger immédiat dont vous devez avoir peur. Y a-t-il vraiment quelque chose ou quelqu’un qui essaie de vous faire du mal ? Il est fort probable que votre réponse soit non, vous ne répondrez pas oui à ces questions, alors essayez de rester calme et laissez votre peur s’estomper lentement.

 

4 – Accepter plus que de combattre

Lorsque vous êtes sur le point d’avoir une crise de panique, il vaut mieux l’accepter que la combattre. Souvenez-vous que la situation va s’atténuer et concentrez-vous sur la façon de la surmonter pour l’instant. Lutter contre chaque crise peut en fait augmenter le niveau d’anxiété, il est essentiel de rester calme.

 

5 – Il ne se passe rien de grave

Rappelez-vous les expériences de panique précédentes et qui se sont terminées sans qu’il ne se passe rien de grave. Détendez-vous et ayez des pensées négatives qui ne feront qu’augmenter votre anxiété.

 

6 – S’écouter

Surveillez de très près votre niveau d’anxiété. Il est très important que vous maîtrisiez votre stress et votre tension. En étant plus conscient de vous-même, vous serez mieux à même de contrôler vos sentiments et de réduire l’intensité de vos crises.

 

7 – Utiliser la respiration contre les attaques de panique

L’un des meilleurs moyens de contrôler une crise de panique est d’utiliser des techniques de respiration. Cette respiration vous aide à vous détendre, ce qui réduit le stress.

 

8 – Se retrouver ensemble

Les gens ont des crises de panique pour divers problèmes. Un groupe de soutien peut être un endroit idéal pour échanger des conseils sur la manière de gérer vos crises de panique.

 

9 – Comprendre nos crises d’angoisses pour mieux les apprivoiser

Vous pouvez essayer de vous sortir d’une crise de panique en prenant des mesures délibérées. Vos pensées et vos sentiments ne doivent pas déterminer ce que vous faites. Vous devez d’abord comprendre ce qui provoque vos crises de panique. Vous devez apprendre à communiquer efficacement vos pensées ; cela vous permet de rester calme et de vous exprimer clairement pour éviter les crises.

Souvent, les gens vivent les crises de panique comme leurs émotions. Si vous avez quelque chose qui vous dérange, partagez-le avec quelqu’un dès que vous le pouvez.

Essayez de connaître les sentiments spécifiques qui peuvent être des indicateurs d’une crise de panique imminente, afin de pouvoir essayer de la parer. Prenez note des pensées que vous avez avant une crise et consignez-les dans un journal intime. Lisez votre journal au moins une fois par semaine, afin de vous faire une idée des éléments déclencheurs et d’essayer de les éviter.

Vous ne pouvez pas échouer lorsque vous essayez d’apprendre comment arrêter votre crise de panique.

 

10 – Apprenez des techniques de relaxation

Essayez de faire rouler votre tête d’un côté à l’autre et de faire les exercices faciaux. Vous pouvez également faire des roulades d’épaules et étirer les muscles de votre dos, ce qui vous permettra de stopper votre crise de panique.

S’agit-il d’une activité que vous avez déjà pratiquée ? Est-ce que cela a marché la dernière fois ?

Apprenez quelques techniques de relaxation pour faire face aux crises de panique. La pratique du yoga, de la méditation, vous permet d’appliquer plus facilement les mêmes techniques avant une crise et peut soit prévenir la crise, soit en diminuer la gravité.

Vous pouvez envisager le yoga, la méditation. Trouvez ce qui vous convient et faites-le.

 

11 – Pratiquer l’empathie

Le trouble panique est une affection médicale qui touche des millions de personnes. Aidez votre proche en cas de crise de panique en l’écoutant avec compassion. L’empathie est le meilleur moyen de prévenir une crise avant qu’elle ne devienne incontrôlable.

L’empathie est le meilleur moyen de prévenir une crise avant qu’elle ne devienne incontrôlable. Dormir suffisamment chaque nuit est un moyen efficace de combattre les crises de panique. En dormant suffisamment, vous aiderez votre corps à se sentir reposé et bien portant. Lorsque vous êtes plus reposé, il est plus facile de contrôler vos émotions. Vous n’aurez pas de crises de panique si vous avez l’impression de maîtriser la situation.

 

12 – Eviter l’alcool

L’alcool ne résout pas vos crises de panique. En consommant de l’alcool même une seule fois lors d’une crise de panique, vous vous laissez devenir dépendant, ce qui peut avoir de nombreux effets négatifs sur votre santé. Buvez de l’eau si vous avez l’impression d’avoir soif.

 

13 – Se coucher plus tôt pour diminuer vos attaques de panique et crises d’angoisse

Lorsque vous êtes trop fatigué, vous avez l’esprit ailleurs. Vous avez plus de chances d’avoir une crise de panique si votre esprit est irrationnel. Vous devriez donc vous coucher à des heures raisonnables.

 

En conclusion

Si vous traitez ces problèmes sous-jacents, vos crises de panique disparaîtront.

Essayez de répondre à vos pensées ou vos émotions deviennent négatives. Cette pensée est-elle constructive ou m’aide-t-elle d’une manière ou d’une autre ? Est-ce que cela a vraiment un sens par rapport à vos crises de panique ? Est-ce que cela va vraiment se produire dans votre vie ?

Utilisez ces conseils à votre avantage. Elles vous donneront des idées utiles à appliquer dans des situations futures où la panique semble prendre le dessus. Si vous finissez par souffrir d’une crise de panique, vous pouvez utiliser les informations présentées pour en diminuer l’intensité et la faire durer moins longtemps.

Nicolas

0 commentaire
0

Tu peux aussi aimer :

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à l'utiliser, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. ok