Revenir travailler après un burn-out : quand la reprise s’impose

Le travail c’est la santé, donc donner le mien à un malade !

L

 

e burn-out est une étape difficile que beaucoup de personnes seront amenées à vivre au moins une fois dans leur vie. Les premières phases sont très compliquées à vivre et se mettre sur le chemin de la guérison demande bien souvent des efforts considérables.

Néanmoins, il faut garder à l’esprit que cela n’est pas impossible, sinon tu auras du mal à aller de l’avant et à t’en sortir.

Lorsque tu commences à guérir, il y a une étape redoutée qui s’impose : la reprise du travail. Cela n’est pas quelque chose de simple, mais il est impossible de guérir pleinement sans se replonger dans un univers professionnel. Examinons dans cet article les étapes à suivre pour revenir travailler après un burn-out.

 

Le burn-out : le syndrome qui met directement en cause l’univers professionnel

Revenir travailler après un burn-out

Concrètement, la reprise du travail est si difficile car, à la base, le trouble a été causé directement par un univers professionnel. Si tu es déjà renseigné sur le sujet, tu as certainement constaté que cette maladie était généralement la conséquence d’une pression trop forte au sein de son travail.

Le phénomène a pris une telle importance que les chiffres avancent que le burn-out pourrait toucher 20% des salariés.

La pression au travail n’est pas la seule et unique cause, il ne s’agit là que d’un exemple parmi tant d’autres.

Les raisons d’un burn-out peuvent aussi bien être une surcharge de travail trop importante que des horaires trop compliqués à respecter ou bien encore des difficultés à séparer sa vie personnelle de sa vie professionnelle.

Cependant, peu importe la cause exacte, c’est l’univers professionnel qui reste à l’origine de ce trouble et c’est cela qui fait que reprendre le travail après de longues semaines d’absence et de travail sur soi peut être presque impensable pour certains.

 

La reprise du travail : un moment stressant qui reste indispensable à la guérison

Revenir travailler après un burn-out

Au cours de ta guérison, tu apprendras beaucoup de choses sur toi-même et sur tes relations avec les autres.

Le psychologue ou autre thérapeute qui t’accompagnera te proposera un suivi des plus complets afin de pouvoir mettre toutes les clefs entre tes mains pour que tu sois dans une dynamique de guérison.

Dans les cas de burn-out, il est quasiment tout le temps conseillé aux patients de se mettre en arrêt de travail afin de pouvoir mettre de la distance avec l’univers qui les a rendus comme ça.

Toutefois, cette mise à distance n’est pas définitive et il y aura un moment où le professionnel qui t’accompagne te parlera de reprendre le travail.

De nombreuses personnes réagissent mal à cette annonce et rien que l’idée de se replonger dans cet univers professionnel les angoisse au plus haut point. Avoir des craintes et des angoisses est quelque chose de normal.

Toutefois, cela ne veut pas dire que vous devez à tout prix reculer ce moment. Le professionnel qui vous accompagne tout au long de votre guérison sera en mesure de déterminer avec vous quel est le moment le plus propice afin que vous vous relanciez.

Concrètement, tu dois être conscient que cela peut se faire de façon progressive. Si tu n’es pas prêt, tu ne vas pas reprendre ton travail à temps plein à un rythme frénétique. Le mieux est de s’habituer petit à petit à cette reprise et, au fil des semaines, lorsque tu te sentiras plus à l’aise et en confiance, tu pourras envisager de reprendre le rythme que tu avais avant de faire ton burn-out.

 

Que faire quand notre travail ne nous convient plus ?

Revenir au travail après un burn-out

Dans certains cas, il est possible que l’environnement de travail ne permette pas une reprise. C’est notamment le cas lorsque l’entreprise est considérée comme « hostile ».

Si le burn-out a été provoqué par de mauvaises conditions de travail ou part une hiérarchie peu compréhensive, il est fort possible que les causes du burn-out soit toujours présentes et qu’elles ne partiront pas.

Ce type de situation nécessite bien souvent le changement d’emploi afin de pouvoir se protéger au mieux.

Bien entendu, cela sera une chose dont tu discuteras beaucoup avec ton thérapeute si jamais tu te retrouves dans ce cas présent. Généralement, ça sera lui qui sera en mesure de déterminer si l’environnement de travail dans lequel tu t’apprêtes à retourner est dangereux pour toi ou non.

Dans le cas où il a été convenu que tu devais te protéger et quitter ton ancien travail, tu devras te mettre en recherche de quelque chose d’autre. Cela peut être simplement un changement d’entreprise ou bien carrément un changement de branche.

Le burn-out est également l’occasion pour certains de se lancer dans une toute nouvelle profession afin d’en ressortir pleinement épanouis.

 

Burn-out : reprendre le travail et se protéger pour ne pas rechuter

Revenir au travail après un burn-out

Que tu retournes à ton ancien poste ou que tu changes du travail, sache tout de même que tu devras toujours faire preuve de vigilance. En effet, cette période de burn-out t’a rendu fragile et tu n’es pas à l’abri d’une rechute si tu n’es pas vigilant.

Tout d’abord, tu pourras utiliser dans ta vie professionnelle tous les conseils que tu auras appris au cours de ta guérison.

Par exemple, cela peut être les exercices de respiration que l’on enseigne en sophrologie afin de calmer son état de stress. L’idée est d’avoir toutes les cartes en mains pour ne pas se laisser submerger lorsqu’une situation angoissante se présentera à toi.

Afin d’être certain d’être parfaitement préparé, n’hésite pas à évoquer tes interrogations et tes doutes au professionnel qui te suit. S’il y a quelque chose en particulier qui t’angoisses, ton psychologue pourra t’aider à comprendre la source de ton anxiété et à mettre en place les choses nécessaires pour t’aider au mieux.

Pour revenir travailler après un burn-out de la façon la plus sereine possible, il est également important que tu puisses faire « le deuil » de tes performances passées. Le burn-out t’a changé et tu n’as plus les mêmes capacités qu’avant.

En plus de cela, ce sont ces performances qui t’ont amené à craquer alors il est important de les revoir. Après le travail que tu as fait sur toi, il est possible que tes ambitions aient changé et ce n’est pas un drame, bien au contraire.

Avant de reprendre le travail, il est important de prendre rendez-vous avec les personnes compétentes dans ton entreprise. Cela sera généralement ton manager ou le directeur des ressources humaines de la société.

En effet, ces derniers devront être au courant des évolutions qu’il va peut-être être à faire sur ton poste afin de rentrer dans le processus de guérison. Vous pourrez également évoquer ensemble les choses qui t’ont amené à craquer et qui, de ce fait, doivent être changées pour éviter que tu ne rechutes.

Une fois que tu seras de nouveau au travail, tu vas devoir apprendre à te fixer tes propres limites. Cela est d’autant plus simple que, maintenant, tu sais jusqu’où tu peux aller. Tu devras aussi apprendre à dire NON si tu as du mal à le faire !

Il est primordial que tu ne laisses pas ton travail envahir de nouveau toute ta vie.

Cela passe notamment par des horaires à respecter. Quand tu as fini ta journée, essaye de mettre de la distance avec ton job et focalise-toi sur ta vie personnelle.

Pour pouvoir reprendre le travail dans les meilleures conditions, tu dois impérativement arriver à prendre soin de toi car cela te permettra de recharger tes batteries, apprend à être égoïste ! Cela signifie notamment que tu vas devoir te focaliser sur des choses qui te font du bien comme par exemple passer du temps avec tes proches ou bien pratiquer un loisir.

Pour recommencer de la meilleure des façons, tu peux faire en sorte de te fixer des petits objectifs. Ces derniers doivent être atteignables. De cette façon, tu pourras ressentir un sentiment de satisfaction certains quand tu les auras atteints.

Par la suite, tu pourras augmenter leur importance pour pouvoir réussir quelque chose que tu ne pensais pas pouvoir faire il y a encore quelques mois.

 

Que faire si tu recommences à perdre pied ?

Revenir au travail après un burn-out

Si tu as l’impression que le stress recommence à t’envahir et que tu as peur de rechuter, sache que la meilleure façon que cela n’arrive pas est d’en parler dès que les premiers signes se font sentir.

L’avantage que tu as est que tu es déjà passé par là donc tu peux être mieux attentif aux signes précurseurs. Pour pouvoir faire la part des choses, il est essentiel que tu en parles à la personne qui t’as suivi durant toute ta guérison.

Pour ce faire, je t’offre mon guide Les 7 techniques à absolument connaître pour éviter le Burn-Out

Elle sera la mieux placée pour te dire s’il s’agit d’une petite appréhension ou d’un véritable symptôme à prendre en charge rapidement.

Si tu penses que cet article t’a appris quelque chose et qu’il peut aider une personne de ton entourage, alors partage le, MERCI 🙂

Prends soin de toi,

niko

 

2 Comments
  • Valérie
    mai 8, 2018

    Un grand merci pour ces conseils qui vont beaucoup m aider pour ma reprise dans 3 semaines. Je lis tous vos articles et ai acheté votre guide qui m a été d une aide précieuse

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *