Comment être sûr que nous sommes en burn-out : les signes qui ne mentent pas ?

🎶 Il suffira d’un signe 🎶

B

 

eaucoup de personnes font face à des soucis en lien avec leur univers professionnel et le fait que le burn-out soit de plus en plus évoqué peut amener à se poser quelques questions. Alors que certains refuseront totalement de croire qu’ils sont entrain de vivre un syndrome d’épuisement professionnel, d’autres commenceront à s’interroger.

Le burn-out peut être facilement confondu avec d’autres troubles et il n’est pas toujours simple de le reconnaître et donc, par conséquent, de le prendre en charge.

Pour t’aider, voici quelques conseils pour savoir comment être sûr que nous sommes en burn-out !

 

Le burn-out : comment le reconnaître ?

Comment être sûr que nous sommes en burn-out

Contrairement à ce que certains pourraient penser, le burn-out ne vient pas subitement. En effet, ce trouble résulte d’un processus assez long.

Avant de rentrer dans l’étape de crise, la personne qui en souffre ressent déjà ce poids sur ses épaules. Néanmoins, le fait d’essayer de l’ignorer au maximum peut donner l’impression que le burn-out est arrivé brusquement. Avant que les premières « crises » ne se déclenchent, la personne qui souffre du syndrome d’épuisement professionnel aura accumulé une bonne dose de stress et de mal-être.

Cela est souvent dû à une pression trop importante dans le monde du travail ou bien à des horaires qui sont difficilement tenables. Bien entendu, il se peut que les causes soient diverses et que l’accumulation de facteurs « négatifs » dans son travail entraîne un burn-out.

Lorsque la personne n’arrive plus à surmonter tout ce stress, elle commence à avoir ce que l’on va appeler des crises.

Cependant, ces crises ne sont pas toujours les mêmes en fonction des personnes. Alors que certains devront faire face à des crises de larmes, d’autres seront frappés par des crises de tétanie ou bien de crises d’angoisse.

Ces symptômes sont bien souvent le signe que la personne est arrivée au maximum de ce qu’elle pouvait supporter et cette manifestation du mal-être sera la sonnette d’alarme afin d’être prise en charge par un professionnel.

Pour identifier le burn-out, tu vas devoir faire l’impasse sur toutes les idées reçues que l’on peut entendre à ce sujet.

En effet, il peut être facile de penser que ce genre de trouble n’arrive qu’aux personnes exerçant des fonctions à hautes responsabilités ou bien à celles qui ne se plaisent pas du tout dans leur travail.

Lorsque l’on se penche sur ce sujet en détails, on constate que le burn-out peut toucher tout le monde, peu importe le secteur d’activité ou la fonction occupée.

Pour de nombreuses personnes, le travail était, au début, quelque chose de très positif avec un métier particulièrement exaltant dans lequel elles arrivaient à s’épanouir. Toutefois, un tel engouement et une telle envie de réussite peut pousser les personnes à se vouer corps et âmes dans leur travail et donc à y dépenser toute leur énergie, aussi bien physique qu’émotionnelle. Cette relation compliquée avec son travail peut vite créer un déséquilibre et faire plonger les gens dans un engrenage dont il n’est pas simple de s’extirper.

Les premiers signes seront généralement un sentiment de fatigue physique omniprésent. À cause de cela, tu auras certainement du mal à satisfaire tes propres attentes puis les autres commenceront également à remarquer que tu ne peux plus faire autant que ce que tu faisais avant.

Toutefois, une personne souffrant d’un burn-out aura la volonté de rester toujours la plus productive possible et c’est là que l’épuisement prendra le dessus. Le fait de ne pas pouvoir atteindre tes objectifs t’apportera une certaine démotivation, un stress accru et un mal-être constant dans ton univers professionnel.

 

Faire la différence entre burn-out et dépression

Comment être sûr que nous sommes en burn-out

Lorsque l’on commence à ressentir ce genre de symptôme, on tombe généralement sur deux options en termes de diagnostic : la dépression ou bien le burn-out. Cela est dû au fait que ces deux maladies ont des symptômes communs.

C’est le cas par exemple des troubles de la mémoire, de la concentration, du sommeil et du sentiment d’épuisement. Bien entendu, le mal-être, le stress et la tristesse viendront également s’ajouter à la liste des symptômes ce qui pourra apporter d’importantes confusions.

Cependant, sachez que les professionnels de la santé distinguent nettement ces deux pathologiques et que vous ne serez pas pris en charge de la même façon si vous souffrez d’un burn-out que si vous souffrez d’une dépression.

Si tu cherches à faire la différence entre ces deux troubles, sache que, dans un premier temps, on considère que la dépression est un trouble plus général que le burn-out. Elle influera sur différents aspects de ta vie quotidienne, comme par exemple ta famille, tes amis ou bien encore tes loisirs.

À l’inverse, le burn-out est essentiellement en lien avec le monde du travail ou bien des études. Même s’il est évident que, à termes, ce mal-être professionnel viendra avoir une influence sur d’autres domaines de la vie, cela sera moins marqué que lors d’une dépression.

Pour pouvoir arriver à faire la part des choses, il faut que tu remontes aux origines de ton mal-être. Dans les cas de burn-out, le déclenchement est toujours en lien avec l’univers professionnel.

 

Quels sont les symptômes caractéristiques d’un burn-out ?

Comment être sûr que nous sommes en burn-out

Une fois que tu auras réussi à définir l’origine de ton mal-être, tu pourras également te pencher d’un peu plus près sur les symptômes de ce burn-out.

Attention, comme je te l’ai dit précédemment, ces symptômes peuvent être similaires à ceux de la dépression, c’est pourquoi tu devras également te pencher sur le déclenchement pour te faire une idée précise.

Dans un premier temps, sache que l’on peut distinguer trois phénomènes qui ont tendance à surgir chez les personnes qui souffrent d’un burn-out.

  1. Il y aura d’abord la notion d’épuisement, aussi bien physique que mentale. Beaucoup de personnes étant passées par là indiquent s’être senties totalement « vidées ».
  2. On retrouve également une perte de confiance en soi et de ses capacités, notamment d’un point de vue professionnel.
  3. Pour finir, les personnes souffrant de burn-out ont tendance à faire preuve de beaucoup de cynisme sur différents aspects de leur quotidien.

Si tu cherches à savoir si tu souffres d’un burn-out ou non, tu as certainement déjà pu constater quelques symptômes alarmants.

Tout d’abord, ce trouble viendra avoir des conséquences sur ta santé émotionnelle et sur ton comportement. Les personnes en proie à cette maladie présentent une perte de concentration certaine ainsi que des troubles de la mémoire.

La volonté d’effectuer une tâche est là, mais le cerveau aura du mal à suivre. Il se peut également que tu constates que tu aies de plus en plus de mal à prendre des décisions et que tu ressentes de l’agacement ou de l’énervement de façon plus importante que dans le passé.

Les sensations de nervosité, de méfiance et d’insécurité sont également des symptômes courants dans les burn-out.

On pourra également ajouter à cela du pessimisme et de l’agressivité. D’un point de vue émotionnel, il n’est pas non plus rare de voir des crises de panique se déclarer, si ce n’est une tendance à la dépendance.

Lors d’un burn-out, il y a également des symptômes physiques à prendre en compte. Comme je te l’ai mentionné plus haut, le sentiment de fatigue constante sera généralement omniprésent.

Il est également possible que tu souffres d’insomnies. Au niveau des douleurs, on constate que les personnes souffrant d’un burn-out les ressentent dans les muscles ou bien au niveau du cou et des épaules.

Les troubles intestinaux, l’augmentation du pouls et l’hypertension artérielle sont également des symptômes physiques que l’on remarque chez les gens qui sont atteint d’un syndrome d’épuisement professionnel.

Pour aller plus loin, sache que le burn-out pourra également avoir des effets sur la libido.

 

Que faire si l’on est dans une telle situation ?

Comment être sûr que nous sommes en burn-out

Que tu sois sûr ou non de souffrir d’un burn-out, sache que l’apparition de ce genre de symptômes n’est pas quelque chose d’anodin.

Même si tu n’as pas encore vécu de crises importantes, il est important de prendre conscience que tu as un problème. Tu dois garder à l’esprit que tu ne peux pas guérir tout seul, même avec toute la volonté du monde.

Pour pouvoir t’en sortir et éviter que ton état ne s’aggrave, l’idéal est de se tourner vers un psychologue ou un psychiatre. Si tu ne sais pas vraiment comment t’orienter, tu peux commencer par en parler à ton médecin traitant ou encore si tu le souhaites découvrir Ma Méthode TCHAO BURN-OUT qui te permettra de découvrir ce que j’ai mis en place pour m’en sortir.

Dans tous les cas, l’aide d’un professionnel de la santé sera indispensable afin de pouvoir t’aider à guérir. Ce dernier sera également la personne la plus apte à définir si tu es en train de faire face à un burn-out ou bien si tu es atteint d’une autre pathologie.

Si tu penses que cet article t’a appris quelque chose et qu’il peut aider une personne de ton entourage, alors partage le, MERCI 🙂

Prends soin de toi,

niko

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *