6 astuces pour lutter contre le stress efficacement

Bien entendu avant de pouvoir correctement lutter contre le stress, il va être important de savoir ce qui l’a provoqué. En mettant au clair vos idées ainsi que vos pensées, on peut tout à fait éviter certaines conséquences, pour cela, vous devrez commencer par faire une liste de toutes les sources de contrariétés vous entourant comme le travail, les transports, la famille ou encore les amis. Vous devrez ensuite classer ces contrariétés de la plus importante à la moins importante.

Vous devrez donc mettre l’accent sur les facteurs arrivant en tête de cette liste. Plutôt que d’entretenir les tensions dans votre vie de tous les jours, pourquoi ne pas parler du problème avec vos amis ou encore vos proches ? Vous pourrez ainsi tenter de trouver une solution et vous sentir de nouveau en confiance.

 

1 – Se connaît-on réellement ?

Il existe également différentes méthodes afin de lutter contre le stress, mais l’objectif reste bien sûr de déterminer quelles sont celles adaptées à votre profil. Si vous êtes une de ces personnes allergiques au sport, il vous sera inutile de vous y mettre sous prétexte que c’est bon pour s’aérer l’esprit. Cela reste une logique qu’il vous faudra bien intégrer : nous sommes tous uniques, et utiliser la méthode d’un autre peut ne pas fonctionner pour nous. Il vous faudra donc explorer de nouveaux horizons comme pratiquer une activité intellectuelle , de la méditation, faire du  yoga ou encore de la relaxation. Pensez également à faire de la cuisine pour les plus gourmands 🙂

 

2 – Travailler son mental

Une autre méthode de lutter contre le stress va consister à travailler votre mental. En effet, l’excès d’imagination est une source de stress. En anticipant cette situation stressante, nous envisageons tous les scénarios auxquels nous pourrions être confrontés. La scène devient alors presque réelle, et avant même de l’avoir vécue, nous éprouvons un stress intense qui n’a pas encore de raison d’être. Combien de fois, me suis-je persuadé de faire une crise d’angoisse, qu’à force de l’imaginer tellement fort j’ai fini par en faire une ! Notre cerveau peut nous jouer de mauvais tour !

Laisser vous raconter une petite histoire sur le pouvoir que notre mental peut jouer sur nous : Un marin dans les années 50 s’est retrouvé enfermé par inadvertance dans un conteneur frigorifique sur un bateau. Malheureusement pour lui, le bateau repris sa route et le marin resta enfermé dans cette pièce froide. Il avait suffisamment de nourriture pour tenir quelques jours mais petit à petit il sentit forcément le froid l’envahir. Lui engourdir les jambes, lui gelant ses orteils ses mains et son nez.

Lorsque le bateau jeta l’encre, ils découvrirent le marin mort. Ce dernier avait réussi à raconter son histoire sur les parois du conteneur grâce à un objet tranchant. Il y raconta son calvaire et surtout comment le froid l’avait tué à petit feu.

Mais le plus étonnant, c’est quand le capitaine du bateau releva la température des lieux. Celle-ci affichait 19°C, ils avaient en effet coupé le système de réfrigération pendant toute la traversée. L’homme était mort uniquement parce qu’il croyait que le lieu était frigorifié. Il fut victime de sa propre imagination.

Cependant, votre imagination peut aussi être mise à contribution et vous aider à combattre ce stress. Par exemple, avant un entretien stressant, afin de chasser l’angoisse plus facilement vous pourrez essayer de visualiser un événement joyeux, un souvenir heureux, tout en créant un environnement mental positif sortant du cadre anxiogène en pensant à des choses simples qui vous plaisent au quotidien, à vos vacances ou encore à des projets.

 

3 – Peut-on décider d’un événement ?

Un événement qui vous arrive peut n’avoir aucun effet sur vous jusqu’au moment où vous choisissez des mots pour le qualifier. Cet événement devient alors heureux, ennuyeux, triste, ou encore extraordinaire selon les situations. En mettant des mots sur celui-ci, vous réussirez à le modifier, et surtout, vous modifierez la perception de cet événement. Ainsi, la manière dont vous vivrez cet événement va déterminer la réaction de votre organisme. Prenez donc un moment pour réfléchir avant de juger et classer une situation comme entièrement négative. C’est un moyen efficace pour lutter contre le stress.

 

4 – Le chocolat, ce n’est pas que pour la dépression

Il n’est pas rare que nous ayons une soudaine envie de chocolat lors d’une brusque montée de stress ou même de fatigue (à croire que le chocolat peut nous réveiller). Le chocolat contient en effet de la phényléthylamine ainsi que de la sérotonine qui vont transmettre au cerveau la vitamine B1 et du magnésium qui sont connus pour être de véritables antistress.

Le chocolat permet donc d’éviter un coup de pompe ou même une fatigue passagère, de libérer de l’énergie positive afin d’aller de l’avant ou encore de lutter contre les maladies cardio-vasculaires et contre certaines formes de cancer. Bien entendu, le but n’est pas de vous descendre une tablette entière devant un film romantique, mais bien de varier les plaisirs. Me concernant j’en ai toujours dans le tiroir de mon bureau. Petite précision qui à son importance, il faut du chocolat noir avec un minimum de 70% de cacao.

 

5 – Le rire, ça marche ?

Si les enfants peuvent rire en moyenne 400 fois par jour, les adultes, eux se le permettent moins (en moyenne seulement 15 fois par jours). Pourtant, les chercheurs ont démontré que le rire s’avère être excellent pour la santé et a également un impact réel pour lutter contre le stress. Lorsqu’une personne rit, il faut savoir que ses zygomatiques s’activent. Une action qui va entraîner son cerveau à se détendre, car c’est pour lui comme si le danger redouté venait d’être écarté.

Parfois, si nous rions sans raison particulière, c’est que le cerveau relâche les tensions nerveuses afin de nous éviter la panique (on l’appelle aussi le rire nerveux). Rire en période de stress vous permettra donc de rester positif, de libérer vos tensions, de masser le ventre, les abdominaux ou encore d’alimenter votre cerveau en oxygène.

 

6 – Bon, tu dors ou quoi ?

Et oui, même si l’on passe environ un tiers de sa vie (rassurez-vous c’est moins qu’un chat), cela ne va pas être forcément une mauvaise chose. À savoir qu’il n’existe rien de plus efficace qu’une bonne nuit de sommeil afin de se trouver frais et disponible pour le lendemain. Seulement, lors de période de stress, il peut être difficile de le trouver. Pour vous aider à enfin trouver le sommeil, il vous faudra : surveiller votre alimentation en évitant de consommer du café, du thé et favorisez les aliments les plus riches en glucides comme le pain, le riz ou encore la pomme de terre.

Vous pourrez également vous préparer à dormir. Vous pourrez pour cela, avant de vous coucher, coupez les écrans, et vous éloignez de toute source de bruit. Un bon livre, une douche chaude, la fenêtre ouverte (lorsqu’il fait chaud) et vous devriez rejoindre Morphée plus vite que prévu.

Après avoir passé une bonne nuit de sommeil, vous devrez faire en sorte de bien vous réveiller. Pour cela, il ne faudra pas négliger l’importance de la lumière pour un réveil efficace et en douceur. Ouvrez ensuite vos rideaux quand le réveil sonne, et préparez une musique douce afin de vous étirer confortablement. Hydratez-vous et prenez le temps de savourer votre petit-déjeuner.

La dernière astuce va être de garder un minimum de condition physique en faisant du sport (en salle, dehors, à la maison ou encore en chambre…), enfin bref, un peu partout.

Prenez soin de vous

niko

N’hésitez pas à partager et à laisser vos commentaires !

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Loading...