Connaissez-vous les Vrais symptômes d’un burn-out ?

Je souffre donc je suis

N

 

ombreuses sont les personnes qui sombrent au quotidien, dépassées une vie professionnelle stressante, sans comprendre ce qui est pourtant en train de leur arriver. Dans un autre temps, il y a ceux aussi qui ressentent bien des signaux d’alerte, de leurs corps, de leurs têtes, mais qui peinent à y mettre les bons mots et enfin, que dire de l’entourage, des membres de la famille qui voient un proche souffrir sans comprendre pour autant ce qui est en train de se passer…

À la manière d’une dépression ou de toutes autres maladies, on retrouve différents symptômes relatifs au burn-out. Il y a les douleurs physiques, les manifestations d’un corps en souffrance, il y a les maux psychiques et les problèmes comportementaux principalement, autant de signaux annonciateurs d’une personne en souffrance, autant de symptômes annonçant un burn-out !

Évidemment, le seul fait d’observer ces différents symptômes ne suffit pas à mettre en avant un burn-out, il faudra prendre le temps d’analyser une situation propre et des circonstances personnelles, tout en demandant l’avis d’un médecin. Toutefois, avoir conscience des symptômes d’un burn-out permet d’être vigilant, de pouvoir comprendre, anticiper une situation pouvant se détériorer bien rapidement…

Car sachons le, le burn-out est insidieux, il ne prévient pas, il vous tombe dessus comme un coup de massue, alors mieux vaut écouter son corps avant qu’il ne soit trop tard !

Retour sur les symptômes du burn-out, des signes annonciateurs qui ne trompent pas !

 

Le burn-out, un mal-être progressif !

On ne peut pas souffrir d’un burn-out, d’un syndrome d’épuisement aussi bien professionnel que maternel du jour au lendemain.

C’est une maladie qui s’installe peu à peu dans le quotidien. De jour en jour, de semaine en semaine, un quotidien continue de peser plus durement encore sur la santé d’une personne.

Très vite, des premiers symptômes pourraient subvenir, des maux que l’on associe généralement à la fatigue, au stress, des maux que l’on tende à diminuer, à dédramatiser, quand les prendre en considération permettrait pourtant d’entrevoir un mieux-être, ou encore d’apporter des solutions concrètes avant que le burn-out ne se manifeste dans sa forme la plus violente, la plus déconcertante.

Si vous vous sentez épuisé, fatigué, que vous faites face à une lourde sensation de découragement, que vous avez l'impression d'être dépassé, submergé, ne sous-estimez pas les effets du stress, prenez le temps de l'analyse, prenez le temps de reconnaître les sensations que vous ressentez, cela a toute son importance.

De manière générale, je ne peux que vous conseiller d’être à l’écoute de votre corps.

Soumis aux sollicitations continues, votre corps est en mesure de vous alerter, de vous prévenir, cela passe par

  • des insomnies,
  • des douleurs musculaires,
  • des perturbations alimentaires,
  • des démangeaisons,
  • une fatigue excessive
  • ou encore une irritabilité,

Peu importe, mais ne sous-estimez pas les maux que vous ressentez.

Je te laisse prendre soin de cette infographie qui résume bien les signes avant-coureurs du burn-out :

symptômes d'un burnout

Les symptômes physiques du burn-out

D’un point de vue physique, on retrouve de nombreux symptômes, des maux, des douleurs ressentis qui peuvent exprimer un burn-out.

Évidemment, le premier symptôme évocateur demeure une fatigue physique qui perdure. Il est tout à fait normal d’être fatiguée de temps à autre, mais ici il s’agit plutôt d’une fatigue qui s’installe sur la durée, même les temps de repos n’y changent rien, les vacances non plus !

Il faut alors composer avec un manque d’énergie. On retrouve aussi de nombreux troubles du sommeil sous des formes des plus variées :

  • Insomnies
  • Cauchemars persistants
  • Difficulté à s’endormir (on pense trop)
  • Bruxisme nocturne
  • Réveils nocturnes

Le système digestif est également directement concerné par le burn-out, tout d’un coup une personne présentera une perte d’appétit ou aura, au contraire, tendance à manger bien plus. Les nausées sont fréquentes, ainsi que le désordre intestinal, quand on peut aussi voir subvenir des crises de boulimie ou d’anorexie.

Les muscles et les nerfs traduisent également un état de stress latent et peuvent exprimer un burn-out. Douleurs musculaires, crampes fréquentes, douleurs dorsales ou encore cervicales, douleurs articulaires, mâchoire crispée, torticolis à répétition….

Les migraines à répétition, les maux de têtes ou sensation de vertiges ou encore des acouphènes sont souvent décelés chez des personnes souffrant de burn-out.

Pour faire face au stress, l’organisme réagit, on assiste donc à des crises d’angoisse, des palpitations  cardiaques, une hyperventilation, une intolérance au bruit ou à la lumière.

Enfin, les femmes auront tendance à souffrir d’infections urinaires, quand les deux sexes seront concernés par une chute de leur libido.

 

Les symptômes psychiques d’un burn-out

Parmi le premier des symptômes psychiques d’un burn-out, on retrouve une fatigue dite émotionnelle, les personnes disent se sentir vides à l’intérieur d’elles. Il faut aussi composer avec une situation de stress continue, un sentiment de surcharge, d’être toujours obligé de courir après le temps, ou à l’inverse un sentiment de toute puissance.

Quand le burn-out survient, on a alors la sensation de perdre pied, littéralement, de s’effondrer. Parallèlement, il devient très compliqué de dissocier la vie professionnelle et personnelle, il est impossible de se détendre chez soi, la patience est diminuée pour ne pas dire absente, il faut composer, au quotidien avec une tension nerveuse latente !

Le moral est également directement concerné. Face à un burn-out, on aura alors tendance à se perdre dans le mutisme, des difficultés à parler, une baisse de moral, une sensation de tristesse, ou encore des crises de larmes répétées ou une attitude pessimiste !

L’humeur est changeante, l’agressivité peut se manifester, quand parallèlement, l’estime de soi est directement influencée de manière négative ! Vous n’avez plus goût à rien.

Enfin, les personnes en souffrance auront du mal à rester concentré, elles auront beaucoup plus de difficultés à rester attentives, à retenir les informations. Elle pourront également être dans l’incapacité d’effectuer la moindre tâche, c’est le black-out !

 

Les signes comportementaux d’un burn-out

Le burn-out peut également s’observer au travers de comportements qui subviennent dans un quotidien. Il s’agit souvent d’oublier de prendre son repas, de faire des heures de travail supplémentaires quand cela devient une habitude.

Une personne en souffrance manifeste un comportement de détachement, une attitude négative, elle souhaite tout contrôler, refuse de déléguer des tâches à son entourage professionnel quand bien même elle a déjà du mal à contrôler ses différentes tâches et autres obligations.

La personne n’arrive plus à donner du sens à son travail, la motivation de ce lever tous les matins est quasi nulle…elle paralyse même !

 Quelques fois, on assiste à la montée d’une impulsivité, d’une agressivité démesurée, certaines personnes deviennent cyniques, présentent des pics de paranoïa, ou semblent encore incapable de gérer la moindre frustration.

Parce que le mal-être est palpable, il faudra composer pour l’entourage, avec des conduites à risques répétées, une consommation accrue de tabac, d’alcools ou toutes autres substances.

 

Face aux symptômes, savoir agir avant qu’il ne soit trop tard !

Je ne pourrais jamais assez vous le conseiller, je ne vous l'écrirai jamais assez, il est essentiel d'être vigilant, de prendre en considération des symptômes avant qu'il ne soit trop tard.

Un symptôme peut ne pas être la manifestation d’un burn-out, toutefois, il traduit tout de même un mal-être palpable qu’il convient de prendre en considération.

N’attendez donc pas qu’il soit trop tard pour consulter un professionnel de santé, du bien-être, votre médecin généraliste, un naturopathe, un coach de vie, autant de personnes disposant des compétences et des connaissances pour vous venir en aide.

Mais certainement le plus difficile au début sera d’accepter la situation et de ne SURTOUT pas renier l’évidence !

Je vous recommande également de faire le test afin de savoir où vous en êtes par rapport au burn-out sur https://testmyburnout.com

shadow-ornament

 

J'ai de mon côté Réussit à Surmonter mon Burn-out et j'ai écrit une Méthode dans laquelle je te donne tous les Outils qui m'ont aider à retrouver une Vie plus Sereine et un mieux être tant physique que mental au quotidien.

Si tu souhaites en savoir plus clique sur le lien ci-après -->>> Comment J'ai Survécu au Burn-Out

Egalement pour vous aider à savoir si vous êtes en burn-out, je vous propose de faire le test en cliquant sur le lien ci-dessous :

Test du burn-out

Si tu as aimé l'article, n'hésites pas à partager et à liker

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Loading...