Toute la vérité sur les antidépresseurs et la prise de poids

D

 

ifférents événements de la vie peuvent amener une personne à avoir besoin d’antidépresseurs. Mon médecin me disait il n’y a pas plus tard que la semaine dernière, que (malheureusement) de plus en plus de personnes en prenaient et qu’elle en prescrivait plusieurs fois par jours.

Néanmoins, ces derniers peuvent avoir des effets secondaires conséquents. Parmi les plus courants, on retrouve une prise de poids qui peut, dans certains cas, être considérable. Et j’en parle en connaissance de cause…lorsque j’ai fait mon burn-out, j’ai pris du Séroplex pendant pratiquement 3 ans, j’ai pris pratiquement 10 kg !

Toutefois, prendre des antidépresseurs ne veut pas dire que tu vas grossir à tous les coups. Pour bien que tu comprennes ce phénomène, je t’ai rassemblé toutes les informations qu’il faut connaître au sujet des antidépresseurs et de la prise de poids qu’ils peuvent engendrer.

 

Certains antidépresseurs font grossir, mais pas tous

les antidépresseurs et la prise de poids

Concrètement, si tu y regardes d’un peu plus près, tu remarqueras que certains antidépresseurs sont réputés pour faire grossir alors que d’autres n’ont qu’un effet très limité sur la prise de poids.

Les plus mauvais de ce point de vue-là sont les premiers antidépresseurs à être apparus sur le marché. On les appelle couramment les antidépresseurs « tricycliques ».

La première cause de la prise de poids est l’apparition de pulsions sucrées qui peuvent survenir avec la prise de ce genre de médicament. Les antidépresseurs « dernière génération » sont moins en cause, tout simplement car ils sont moins puissants.

Concrètement, plus la dépression et/ou le burn-out sera profond et difficile à soigner, plus les antidépresseurs prescrits auront tendance à faire grossir.

 

Faire également attention aux anxiolytiques

les antidépresseurs et la prise de poids

Même si cet article concerne les antidépresseurs, il peut également être important de préciser ce point au sujet des anxiolytiques. Ces médicaments sont couramment prescrits chez les personnes dépressives, en situation de burn-out ou bien chez celles qui doivent faire face à de lourds problèmes d’anxiété.

Néanmoins, les anxiolytiques peuvent faire grossir.

En effet, cela est dû à la fonction désinhibante que va induire l’anxiolytique et qui va ouvrir l’appétit et pousser l’individu à manger plus que d’habitude. Toutefois, dans certains cas, c’est l’inverse qui se produit. En effet, chez les personnes qui ont tendance à calmer leur anxiété par la nourriture, les anxiolytiques pourront avoir un effet relaxant et donc limiter ce symptôme au maximum.

Dans la famille des médicaments qui sont utilisés pour vaincre les pathologies psychiques et qui font grossir, on retrouve également les neuroleptiques. Ces derniers sont prescrits en cas de dépressions particulièrement profondes et peuvent avoir des conséquences désastreuses sur le poids.

Certains patients ont pu remarquer une prise de poids de plus de 20kg avec la prise de ce type de traitement.

 

Pourquoi est-ce que l’on prend du poids avec des antidépresseurs ?

les antidépresseurs et la prise de poids

Lorsque l’on parle d’antidépresseurs et de prise de poids, les premiers mis en cause sont les changements hormonaux qui seront provoqués par ce genre de traitement. Lorsque l’on ajoute à cela la baisse du taux métabolique, on se retrouve dans une situation où la sensation de faim est considérablement accrue.

La personne qui est sous traitement sera alors plus tentée à faire de gros repas pour pouvoir ressentir une sensation de satiété et elle pourra également grignoter entre les repas.

D’après les chiffres qui ont été avancés à ce sujet, ce problème concernerait environ 25% des personnes suivant un traitement antidépresseur.

Si la prise ne se fait que de quelques kilos, les médecins ont une autre explication qui s’avère être particulièrement logique. Lorsque les premiers effets positifs de l’antidépresseur commencent à se faire sentir, les patients ont tendance à se sentir mieux dans leur peau et retrouve un appétit qu’il avait en partie perdu à cause de la dépression.

De ce fait, il est possible de constater la prise de quelques kilos et pense que c’est ce qui a entraîné ma prise de poids lors de mon burn-out.

Il est également important de prendre en compte que des troubles tels que la dépression ou et l’épuisement professionnel peuvent entraîner des changements corporels. Lorsque notre psychisme est en souffrance, notre hygiène de vie a tendance à en être affectée.

Par exemple, une personne dépressive aura tendance à moins sortir et à faire l’impasse sur les séances de sport qu’elle s’imposait au préalable. Une sédentarité va s’installer et ce changement au quotidien peut également favoriser une prise de poids.

 

La dépression et l’anxiété sont autant responsables que les médicaments

Même si les médicaments peuvent changer des choses au niveau de ton organisme, sache que l’anxiété et la dépression ont aussi un rôle à part entière dans ta prise de poids.

En effet, lorsque l’on est déprimé, on a tendance à manger plus et à ne pas manger des bonnes choses. Les personnes anxieuses ont tendance à se tourner vers des aliments trop riches ou bien trop gras afin de combler un manque.

Le chocolat, les biscuits ou bien les plats un peu trop copieux sont bien souvent considérés comme étant des « aliments de réconfort ».

Pour comprendre un peu mieux ce phénomène, il faut se pencher d’un peu plus près sur la façon dont notre cerveau fonctionne.

Lorsque tu vas manger un aliment qui te fait du bien, soit par son aspect sucré soit par son goût, ton cerveau va produire de la sérotonine. Cette substance est familièrement surnommée « hormone du bonheur » et joue un rôle considérable dans la sensation de bien-être que l’on peut éprouver.

Dans le cas des angoisses, le fait de manger beaucoup pourra également amener un état de léthargie qui pourra, pendant un temps restreint, réduire le stress ou les angoisses que tu peux ressentir.

Toutefois, comme je l’ai évoqué plus haut, cela n’est pas forcément une généralité car certaines personnes qui souffrent de stress ou de dépression peuvent maigrir.

Les spécialistes ont remarqué que les déprimes qui faisaient maigrir étaient généralement celles qui étaient causées par les peines affectives comme par exemple une rupture amoureuse, le décès d’un proche, etc. Cela est généralement dû à une perte d’intérêt totale pour la nourriture.

 

Es-tu sûr de prendre des antidépresseurs ?

Face au nombre toujours plus grand de patients qui se plaignent du fait de grossir à cause des antidépresseurs, les scientifiques se sont penchés d’un peu plus près sur le sujet.

Il a été constaté que beaucoup de personnes avaient tendance à faire la confusion entre antidépresseurs et neuroleptiques. Ce sont ces derniers qui ont tendance à provoquer le plus de prises de poids. Pour être certain de ne pas devoir faire face à une prise de kilos trop importante, il est nécessaire de mettre en place un régime adapté.

Dans le cas d’une prise de neuroleptiques, il est possible de se tourner directement du côté de l’avis d’un médecin.

 

Comment éviter la prise de poids lorsque l’on prend des antidépresseurs ?

les antidépresseurs et la prise de poids

Même s’il existe des solutions alternatives et naturelles aux antidépresseurs, il se peut que ce genre de traitement soit celui qui te convienne pour sortir de la mauvaise passe dans laquelle tu te trouves.

Avant de commencer le traitement, tu peux parler avec ton médecin de tes inquiétudes par rapport à cette prise de poids. En fonction de tes besoins, il te prescrira un traitement dont les effets de ce type sont limités.

Une fois que tu auras commencé ton traitement, la meilleure façon de te préparer est de savoir qu’une sensation accrue de faim va peut-être apparaître. En sachant cela, tu peux faire en sorte de mettre toutes les chances de ton côté.

Dans un premier temps, tu peux demander un coup de main à tes proches pour la préparation des repas. Lorsque l’on souffre de dépression, il n’est pas forcément facile de se préparer des repas équilibrés et on peut avoir tendance à manger ce qui nous tombe sous la main.

En demandant un peu d’aide, tu pourras faire en sorte de ne pas manger de produits qui font grossir en trop grandes quantités et de garder une alimentation équilibrée. Surtout évite les sodas et les boissons énergisante

Ensuite, tu peux essayer de marcher suffisamment chaque jour pour compenser la pratique d’une activité sportive.

Néanmoins, lorsque tu iras un peu mieux, tu pourras recommencer à t’entraîner. En plus de t’aider à ne pas perdre trop de poids, tu verras que cela pourra influer sur ton moral de façon positive.

Si tu as un traitement qui te fais prendre beaucoup de poids et que tu as beaucoup de mal à le vivre, tu peux également prendre rendez-vous avec lui pour discuter d’un éventuel changement de traitement.

Si ce n’est pas possible, tu pourras également lui demander conseil afin de mettre en place des choses dans ton quotidien qui t’aideront à limiter les effets secondaires que peuvent provoquer les antidépresseurs.

À noter que si tu remarques une prise de poids importante et rapide, même si tu as commencé à prendre un traitement antidépresseur, il est toujours important d’en faire part à ton médecin. Au regard de ton état de santé, il pourra éventuellement faire quelques examens complémentaires pour être certain que le problème ne vient pas d’ailleurs.

Si tu penses que cet article t’a appris quelque chose et qu’il peut aider une personne de ton entourage, alors partage le, MERCI 🙂

Prends soin de toi,

niko

l’homme est le seul animal que la prise de poids inquiète*

*Citation de Philippe Meyer

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Loading...