La méditation, un remède contre le burn-out et les maux du quotidien ?

Je vous l’ai dit à plusieurs reprises, le Burn-Out que j’ai vécu est lié essentiellement à ma vie professionnelle et aux différentes source de stress de mon activité.

Toujours vouloir bien faire et relever en permanence des défis. C’est le lot de beaucoup de personnes qui doivent actuellement à la fois s’engager pour remplir leur mission au mieux, et en même temps, faire face à la crainte toujours possible de perdre son emploi, de subir la mauvaise humeur de son patron, de surveiller ses collègues qui peuvent à tout moment vous créer des problèmes.

Mon témoignage ne vaut que pour servir d’exemple à ceux qui sentent le BurnOut venir envahir leurs pensées et troubler leur moral.

Il n’est pas loin !

Quand vous sentez que votre travail n’est pas reconnu, que votre hiérarchie vous demande toujours davantage de rentabilité et que l’ambiance de votre service ou de votre entreprise est triste voire devient détestable, alors il faut réagir !

Croyez moi, vous pouvez, ce n’est pas donc sur ne paniquez pas, être au bord de la spirale qui vous conduit vers un épuisement professionnel et une peur d’affronter les autres.

 

A ce moment là, il faut réagir !

Je vais essayer de vous y aider, aujourd’hui. Je vous ai déjà parlé de la méditation il y a une année à la même époque.

Depuis, j’ai cogité, cherché des infos et je vous livre en cette fin de mois d’août simplement mes nouvelles réflexions. Avançons ensemble pour tenter de vaincre le Burn-Out en vous donnant quelques signes.

 

Pour éviter le Burn-Out, une vraie relaxation

Pour éviter les tensions et les stress qui peuvent conduire à un Burn-Out, j’ai compris, je le pense en tout cas, que les moments de détente doivent être privilégiés en-dehors du temps de travail. Il faut par conséquent gérer son temps de libre en pratiquant des activités qui font oublier les soucis de sa journée de travail : activités physiques et un style de vie sain.

 

Le sport au sens large du terme, est bien sur, notamment en plein air pour respirer, la base de la détente. De la marche à la piscine en passant par la gymnastique, le yoga, le foot et pourquoi pas la boxe ou d’autres activités de combat qui font ressortir les tensions nerveuses.

 

Un style de vie sain, ensuite, soulagera bien des problèmes et contrariétés : un sommeil régulier et bien géré, une alimentation équilibrée, une ambiance familiale et amicale équilibrée.

 

La méditation, une harmonie retrouvée

Une telle pratique permet, avec de l’entraînement, d’accéder à une sérénité et à une philosophie de vie quotidienne qui permet de maîtriser toutes les agressions psychologiques et physiques dues à l’activité professionnelles. La méditation peut se pratiquer, on le verra, à tout moment de la journée, particulièrement le matin au réveil avant son petit déjeuner ou le soir avant de se coucher.

 

Comment méditer, simplement

Voici les éléments basiques et essentiels à respecter pour une pratique de la méditation.

 

1ère étape

La respiration

Ne cherchez pas à maîtriser vos pensées, contentez-vous de respirer simplement et calmement. Si votre cerveau se rebelle par des réflexions multiples, ne luttez pas et reconnaissez plutôt que vous êtes naturellement en train de penser. Portez de nouveau votre attention sur votre respiration et son rythme.

Conseil

Relaxation

Pour bien vous relaxer, observez le mouvement de votre corps lors de chaque respiration, en prenant de courtes inspirations suivies d’expirations plus longues.

 

2ème étape

La posture

Contrairement à l’image d’Epinal qui illustre bien souvent le thème de la méditation, il n’est pas obligatoire d’adopter la posture de Bouddha, assis par terre, les jambes croisées, les mains et les bras posés sur les cuisses, pour méditer.

Vous vous asseyez tout simplement sur une chaise ou un fauteuil droit et gardez les pieds bien en contact avec le sol. Puis relâchez les épaules et les bras. Ensuite, placez la paume de vos mains bien allongées sur vos cuisses. Vous pouvez même la pratiquer allongée, c’est comme ça d’ailleurs que je médite moi-même !

Important

Des pieds jusqu’au sommet de votre crâne, vous « pensez » mentalement chaque zone de votre corps afin de le relaxer pleinement. Vous faites un scan de votre corps !

Conseil

Simplicité

Comme pour la posture, pas de règle quant à vos yeux ouverts, mis clos ou fermés. Adoptez tout naturellement l’attitude qui vous semble propice à une bonne et profonde relaxation pour engendrer une parfaite méditation.

 

3ème étape

Le cerveau

Une pratique régulière de la méditation va engendrer une modification de votre cortex cérébral et renforcer votre capacité à maîtriser vos émotions. Vous ne dormirez pas. Vous allez au contraire progressivement réactiver vos ressources attentionnelles, sans aucunement vous laisser distraire par l’environnement ou des idées internes et ainsi vous favoriserez une meilleure liaison entre vos neurones.

Conseil

Concentration

Surtout, soyez confiant et vivez en toute clairvoyance et lucidité votre méditation. Ne forcez pas l’exercice, il est urgent d’attendre ! Ne laissez pas vous envahir par une quelconque frustration.

 

4ème étape

Le temps

Précisément, prenez le temps pour vous exercer, notamment au début de votre entraînement de méditation. Consacrez chaque jour de 5 à 10 minutes pour votre pratique de la méditation. Cela sera beaucoup plus efficace qu’une séance hebdomadaire d’une heure. Vous pourrez vous familiariser ainsi avec la pratique de la méditation. Et, grâce à cette pratique régulière, vous progresserez plus vite et mieux. Seulement après, vous aurez le loisir d’augmenter la durée de vos premières séances.

Conseil

Patience

Il est bien connu, en sport de haut niveau notamment, que l’effort régulier et l’entraînement progressif donne de bien meilleurs résultats que des actions intensives épisodiques.

On se lance dans une séance de méditation !

 

Après la méthodologie, voyons la pratique !

Je vais vous expliquer comment vous pouvez tout seul mettre en route un programme de méditation dès maintenant et entamer un processus d’élimination de vos stress et donc prendre vos précautions pour éviter de faire un Burn-Out.

Le mot d’ordre de cette séance sera donc  « Essayez et pratiquez la méditation »

Ne cherchez pas à vous conformer strictement à ce qui a été exposé précédemment.

Cherchez votre propre voie jusqu’à trouver ce qui vous correspond le mieux.

Dites vous que votre corps et surtout votre cerveau savent ce dont ils ont besoin

Laissez-leur trouver le moment le plus propice, la posture dans laquelle ils se sentent naturellement bien, le souffle qui les vivifie.

Acceptez de tâtonner au début. Il n’y a rien à accomplir, juste à être. Ici et maintenant.

Et pensez toujours que si vous êtes bien grâce à la méditation, vous éviterez peut-être un Burn-Out !

 

Première suggestion

Trouvez le bon moment

Tout dépend de votre emploi du temps et de votre style de vie.

Vous pourrez méditer le matin pour commencer la journée, avant ou après votre petit déjeuner, selon l’importance que vous attachez à votre café ou thé et à vos tartines.

Si vous préférez le soir pour évacuer les tensions accumulées, pas de problèmes. Ou encore pourquoi pas le midi si vous disposez d’un endroit tranquille ou si vous êtes chez vous. Vous pourrez ainsi faire une coupure bénéfique au milieu de la journée.

Quand on a bien compris le principe, on peut méditer n’importe où dans les transports, au métro, dans le bus ou dans le train, au bureau,  et n’importe quand, en mangeant, en prenant une pause entre amis ou en cuisinant, dès que l’on ressent, pour résumer, le besoin de se retrouver.

L’idéal est de choisir un moment et une durée déterminés et d’essayer de s’y tenir. N’écourtez pas vos séances si elles s’avèrent pénibles, ne les prolongez pas lorsqu’elles sont plus plaisantes. Apprendre la constance fait partie de la démarche.

 

Deuxième suggestion

Créez un environnement approprié

Essayez de méditer toujours au même endroit, de préférence optez pour une pièce silencieuse, assis face à un mur ou allongé sur votre canapé. De manière générale, cherchez à éviter tout ce qui pourrait distraire votre regard ou perturber vos pensées.

Vous pouvez créer une atmosphère plus apaisante, en installant par exemple un tapis ou un canapé, en allumant une bougie ou en faisant brûler de l’encens.

Choisissez des vêtements amples et confortables que vous retrouverez à chaque séance de méditation, et n’oubliez pas d’ôter vos chaussures. Vous pouvez également choisir un fond musical discret pour vous accompagner.

 

Les bienfaits avérés d’une médiation

Concrètement, vous allez ressentir très vite des effets positifs à vos premières séances de méditation. Vous en serez étonné.

Il est prouvé, en effet, par de nombreuses études scientifiques consacrées à ce sujet, que la méditation agit sur la santé en général. On s’intéressera particulièrement aux conséquences positives sur les états liés au Burn-Out : la concentration, l’anxiété et la dépression, le stress, la douleur soulagée et la stimulation de la matière grise.

 

La méditation aide à rester concentré

La capacité à se concentrer est améliorée grâce au développement de notre attention. Or la méditation favorise ce pouvoir de concentration.

Le fait de développer notre attention avec la pleine conscience améliorerait notre capacité globale à nous concentrer et à soutenir notre attention pendant des tâches quotidiennes.

 

La méditation, un antidépresseur

La méditation, en effet peut jouer le même rôle que les antidépresseurs. Or, vous le savez, la prise régulière de ces médicaments est très dangereuse pour votre équilibre. Les personnes pratiquant régulièrement des exercices de méditation sont beaucoup moins angoissées grâce à une amélioration de leur humeur et des capacités de contrôle accrues.

 

Le stress est réduit

La méditation diminue l’émotion au stress par des stimulations positives du cerveau. D’où, une réaction plus aisée face aux différents stress subis par la personne.

 

La douleur est soulagée

On constate une forte diminution de la sensation de la douleur désagréable lorsque les personnes pratiquent régulièrement des exercices de méditation. En effet, cette dernière peut changer la manière dont nous percevons la douleur en nous la faisant considérer comme un phénomène éphémère et donc en relativisant sa sensation. La maîtrise de votre comportement favorise la résistance à la douleur. Zen devient votre marque de fabrique !

 

La matière grise est stimulée

Des expériences scientifiques ont démontré que les personnes ayant une expérience confirmée en méditation avaient leur matière grise augmentée de façon significative. Ainsi, leur capacité d’apprentissage, de mémoire et de régulation émotionnelle était nettement optimisée.

Voilà mes dernières réflexions sur ce phénomène essentiel qu’est ma méditation. Je peux vous assurer que, si vous la pratiquez sérieusement, cela contribuera à repousser votre Burn-Out.

 

Quelques liens utiles

Livres

Méditer, jour après jour : 25 leçons pour vivre en pleine conscience

 

Application smartphone

« Méditer avec Petit BamBou » (liens androïd / lien apple)

 

Musique pour méditer

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Loading...