Comment revenir au travail après un Burn-Out

Le jour J est enfin arrivé : comment revenir au travail après un burn-out ! Plusieurs questions vous viennent naturellement à l’esprit. Est-ce que je suis prêt ? Ne vais-je pas rechuter ? Comment me comporter vis-à-vis des autres ? Vais-je être montré du doigt ? Dois-je en parler ou faire comme si de rien n’était ? Autant de question auxquelles vous devez vous-même trouver la réponse ! Généralement le retour au travail marque le début de la fin du Burn-Out, c’est donc déjà un bon signe !

 

Par contre, le retour au travail doit se préparer. Les mauvaises habitudes comme faire la grasse matinée et manger devant la TV, c’est terminé 🙂

Dans cet article, à travers ma propre expérience, je vais vous donner quelques conseils pour que vous puissiez vous aussi revenir au travail après un burn-out, en douceur, en minimisant les appréhensions et en vous donnant également quelques éléments de réponses.

 

Comment préparer son retour

Normal, vous avez de l’appréhension oui mais…

Reprendre un rythme de vie normal

Tout d’abord, vous devez reprendre les mêmes habitudes que lorsque vous alliez au travail, à minima la semaine avant votre retour. L’heure du coucher, du réveil, des repas doivent être respectées… Ne soyez pas complètement à l’ouest pour votre rentrée, ce serait dommage d’avoir l’air fatigué…. Après plusieurs semaines voire plusieurs mois d’absence, vous n’allez pas dire à vos collègues : « Je ne sais pas c’que j’ai mais j’suis crevé moi » ils risqueront de ne pas vous croire !!!  Mettez donc toutes les chances de votre côté et adoptez un rythme équilibré pour bien préparer la reprise.

 

Réduire ses craintes

Dans mon cas (je vous rappelle que j’avais été arrêté 3 semaines : mon histoire c’est ici pour ceux qui souhaitent la connaître),  la semaine précédent mon retour, j’ai appelé mon boss pour lui signifier que je reprenais le lundi suivant.  J’ai toujours été honnête avec lui ; ainsi il a toujours su mon état de fatigue, de stress. Toutefois, je me suis permis de lui rappeler que je souhaitais que ca reste confidentiel pour ne pas que les gens s’apitoient sur mon sort… : sentiment de honte, d’être plus faible que les autres… je ne sais pas, mais c’était « pour l’instant » ma décision. Par contre, j’ai jugé bon d’en parler à quelques collègues avec qui j’avais plus d’affinités et avec qui j’avais noué une relation de confiance.

 

Aujourd’hui (presque 1 an après mon Burn-Out),  j’en parle librement, je l’ai accepté comme une sorte de mon coming out à moi  🙂

Réduire ses craintes, c’est aussi s’informer sur l’actualité de l’entreprise. Avant la reprise, pour ne pas paraître complètement déconnecté, il me semble pertinent de reprendre au fur et à mesure contact, ses marques, des repères : nouvelles recrues, départs, tels ou tels marchés de gagnés/perdus ou encore les ragots de la boîte !

Dans l’idéal et si vous en sentez capable, demandez une entrevue avec votre supérieur hiérarchique la semaine précédent votre retour pour tâter le terrain et être au top le jour J.

 

Si tu veux aller plus loin, renseigne les champs ci-dessous pour recevoir mon cadeau « Comment prévenir le Burn-out »

 

Se tourner vers les personnes positives

Pour vous accompagner dans votre phase de reprise, je vous conseille de vous préserver. Ainsi, vous l’aurez compris, votre retour sera plus facile si vous êtes entouré de personnes gaies, enjouées par l’entrain qu’elles vont vous communiquer. Si à l’inverse, vous vous tournez vers des personnes en difficulté, qui se plaignent à longueur de journée, cela va vous ralentir dans votre progression et cela peut même représenter un danger. A moins, bien sûr que vous vous sentiez prêts pour à votre tour aider ces personnes en difficulté.

Les personnes c’est comme le vin, s’il est bon, on y revient. Si on ne l’a pas aimé, on le laisse de côté !!!

 

Pour ma part, j’avais la fâcheuse tendance à attacher beaucoup d’importance aux regards, aux comportements des autres vis-à-vis de moi. A toujours me demander, mais pourquoi il m’a dit ça, c’est bizarre la façon dont il me regarde etc, etc…Aujourd’hui, j’ai accepté ma situation, j’ai appris à relativiser …et en conséquence, je me contrebalance de l’avis, des remarques des autres si bien entendu ce n’est pas professionnel et productif.

Et comme dirait notre chère Lorie Nationale : Adoptons « la positive attitude » (c’était pour la transition :)… poursuivons !)

 

La positive attitude

Une attitude positive est source de réussite et de bonheur.

Une attitude positive aide à faire face plus facilement aux tracas de la vie quotidienne. Elle apporte de l’optimisme, et permet de stopper les pensées négatives. Si vous adoptez ce mode de pensée, il apportera des changements constructifs dans votre vie, il vous rendra plus heureux, plus radieux.

Avec une attitude positive, vous voyez constamment le bon côté des choses, vous devenez optimiste, et attendez toujours que le meilleur se produise. C’est certainement un état d’esprit qui vaut bien la peine d’être développé.

Un état d’esprit positif vous aide de différentes manières :

  • Vous attendez la réussite et pas l’échec.
  • Vous vous sentez inspiré.
  • Il vous donne la force de ne pas abandonner, si vous rencontrez des obstacles sur votre chemin.
  • Vous considérez l’échec et les problèmes comme des bénédictions déguisées.
  • Vous croyez en vous et en en vos capacités.
  • Vous montrez plus d’estime pour vous et vous avez plus confiance en vous.
  • Vous cherchez des solutions au lieu de vous attarder sur les problèmes.
  • Vous reconnaissez les opportunités qui peuvent s’offrir à vous.

 

Une attitude positive mène au bonheur et à la réussite. Alors, si c’est si simple ; prenez donc le chemin ! Cela peut sincèrement changer votre vie. Si vous voyez toujours les choses du bon côté, toute votre vie se remplira d’ondes positives. Cela affectera la façon dont vous regardez le monde, mais également influencera tout votre environnement et les gens autour de vous. Si cette attitude est suffisamment forte, elle deviendra contagieuse. C’est comme un rayon de lumière autour de vous.

Admettez que si on part défaitiste, on ne met pas toutes les chances de son côté. Dans notre cas, si l’on se ressasse que revenir au travail après un burn-out va être très difficile, vous allez vous focaliser dessus et la reprise va être compliquée.

 

Positive attitude :  « ok j’ai fait un burn-out, j’ai commis des erreurs dans ma façon de travailler, de me comporter… qui m’ont inévitablement conduit à ma chute. Je vais donc tout faire pour ne pas les reproduire, je vais changer ma façon de procéder et ça va le faire ! »

Si par contre, une pensée négative vous traverse l’esprit, vous devez la remplacer par une pensée positive. Il vous faudra toujours visualiser des situations favorables et bénéfiques pour vous.

 

Me concernant, la première chose que j’ai arrêté de faire a été de regarder les informations télévisées. Les journalistes ont l’art et la manière de vous présenter les actus de façon si défaitistes que ca me minait le moral … La solution n’est pas de se couper du monde mais de décider de voir ou non les choses. J’ai donc pris la décision de lire l’actualité plutôt que de la voir et si je veux approfondir un sujet je suis libre de le faire « à ma guise » comme dirait l’autre.

Egalement, une chose qui peut paraitre anodine mais qui, selon moi, à son importance, j’ai modifié la sonnerie de mon réveil. Avant c’était le gros « BIP BIP BIP » qui vous fait sursauter, à la limite de la crise cardiaque et maintenant c’est une petite mélodie toute douce. S’endormir en se disant que le réveil va se faire en douceur c’est quand même mieux 🙂 et cela ne coûte rien !

 

S’entraîner à être dans le moment présent

Quand on sort généralement d’un épuisement professionnel (burn-out), en quelque sorte, une nouvelle vie commence. Et la vie s’écoule dans le présent.

S’entraîner à être dans le moment présent est un exercice de tous les jours. C’est une forme de méditation qui l’on appelle aussi la pleine conscience. Précédemment,  je disais que les pensées négatives pouvaient nuire à notre état de forme, à notre comportement et que nous devions vite les remplacer, les stopper.

 

Ici l’exercice est un peu identique. Il va consister à se focaliser à ce que nous sommes en train de faire, c’est aussi simple que ça. Avant que des idées noires n’arrivent et vous pourrissent pour toute la journée, pensez à ce que vous faites dans le moment présent.

A titre d’exemple : quand vous vous brossez les dents, entraînez-vous à porter votre attention sur ce que vous êtes en train de faire, à la sensation de la brosse à dent sur vos gencives. Comme beaucoup d’entre nous, lors de cette action si anodine, votre cerveau rumine « j’ai oublié de faire ça, il faut que j’appelle un tel …. ». L’exercice n’est pas facile mais pratiquez le autant que possible et dans n’importe quelle situation. Même quand une personne est en train de vous parler, concentrez-vous sur ce qu’elle vous dit. Combien d’entre nous pensons à autres choses, on se juge, on juge l’autre, on remarque un défaut physique qui nous fait perdre notre attention.

 

Il faut s’entrainer tous les jours, vous verrez que beaucoup d’anxiétés disparaissent et…. la vie change.

J'ai créé la Méthode TCHAO BURN-OUT qui m'a permis de vaincre la maladie et de retrouver une vie normale. Si tu es intéressé, je fais une offre limitée à -50%, clique sur le lien ci-dessous pour la découvrir !

Liens utiles

Se reconstruire après un burn-out – Les chemins de la résilience professionnelle

Mettre en pratique le pouvoir du moment présent : Enseignements essentiels, méditations et exercices pour jouir d’une vie libérée

Diffuseur USB d’huiles essentielles

8 Comments
  • Fatiha El Mouzghibati
    mai 16, 2016

    Bonjour Hugo
    Merci de partager votre expérience.
    J’ai vécu le burnout je me sens mieux mais je ne sais pas si j’en suis sortie.
    Les symptômes les plus persistants sont les douleurs physique et la fatigue.
    Je voudrais reprendre le boulot mais mon état me le permet pas encore alors si vous pouviez me donner quelques pistes pour enfin arrivée à mon but et retrouver une vie sans douleurs.
    Merci
    Fatiha

    • Hugo
      juin 8, 2016

      Bonjour Fatiha,
      Je ne suis pas docteur mais ce qui à fonctionné pour moi c’est l’aide de mon entourage (amis et famille). J’espère que vous pouvez en discuter librement avec vos proches c’est très important. Après je vous rassure, j’ai également eu cette sensation d’être au fond du gouffre, je me disais que je ne pourrais jamais m’en sortir. Je me suis fait violence, et il faut le faire…sortez faire du sport ou une activité qui vous plait ! Fixez-vous un objectif simple, allez voir cet article d’un blog que j’aime bien http://guerir-l-angoisse-et-la-depression.fr/la-methode-des-petits-pas/
      Je vous souhaite bon courage et vous apporte tout mon soutien car vous allez y arriver vous allez vous en sortir….comme beaucoup le fond !

      • Veronique
        juin 9, 2016

        Bonjour Hugo,
        Je suis en état de burn out depuis bientôt 3 ans , malaises, manque de concentration , fatigue constante ,votre témoignage je l’envie car j’aimerai essayer de penser positif mais je n’y arrive pas .
        Aujourd’hui je souhaite reprendre mon travail que j’aimais ;mais les médecins refusent et même veulent me mettre en invalidité 2
        Comment retrouver cette énergie qui a disparu ?
        Merci éventuellement pour votre réponse Hugo
        Veronique

        • Hugo
          juin 9, 2016

          Bonjour Véronique,
          C’est difficile pour moi d’avoir un avis précis sur la question, chaque cas est particulier. J’espère que tu as des proches à qui te confier car c’est super important, sinon il faut que tu consultes un psychologue qui t’aidera à remonter la pente. Si tes médecins ne te conseilles pas de reprendre c’est qu’ils pensent très certainement que tu n’es pas prêtes ! Commence peut être déjà par faire un listing des choses que tu aimes faire et force toi à les faire même si tu n’en éprouves pas encore le courage. Regarde aussi cette vidéo sur les affirmations et la pensée positive cela t’aidera aussi peut être à y voir plus clair.
          J’ai pratiquement finit un article sur la concentration et le burnout que je vais bientôt mettre en ligne, tu pourras y trouver des sources d’informations et des petites astuces pour te sortir de tes idées noires.
          La vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=vH8I1bJ3I6U
          Bon courage à toi

        • lahlou
          juin 20, 2016

          Bonjour Véronique,

          Je travaille actuellement pour la nouvelle émission présentée par Frédéric Lopez « Mille et une vies » qui sera diffusée sur France 2 à la rentrée.

          Dans ce cadre nous préparons une émission sur le burn-out, avec différents intervenants, sous forme de discussion menée par Frédéric Lopez.

          J’aimerai beaucoup en discuter avec vous.

          Bien cordialement,

          Lina
          Rédaction Mille et une vies
          01.53.84.29.91
          Lahlou.lina@reservoir-prod.fr

    • lahlou
      juin 20, 2016

      Bonjour Véronique,

      Je travaille actuellement pour la nouvelle émission présentée par Frédéric Lopez « Mille et une vies » qui sera diffusée sur France 2 à la rentrée.

      Dans ce cadre nous préparons une émission sur le burn-out, avec différents intervenants, sous forme de discussion menée par Frédéric Lopez.

      J’aimerai beaucoup en discuter avec vous.

      Bien cordialement,

      Lina
      Rédaction Mille et une vies
      01.53.84.29.91
      Lahlou.lina@reservoir-prod.fr

  • Amandine
    février 17, 2017

    Bonjour,

    Cela fait un an que j’ai fait un burn out et je n’arrive pas à retourner travailler. .. je recherche un mi temps pour commencer et je me suis lancé dans une formation pour préparer un concours.. j arrive à envoyer ma candidature mais quand on m’appelle c est le drame et je refuse la proposition en trouvant une excuse. Aujourdui j’ai une mission intérim à mi temps ce que je voulais mais j’ai peur de ne pas arriver à tout faire avec ma formation. Quand je me dis vas y non je peux pas et quand je me dis vas y pas je me dit il est peut être tant de faire un effort.. je sais pas si c est des signes qui montrent que je suis pas prête ou si je dois me faire violence… mon entourage me dit de faire comme j ai envi…

    En tout cas merci pour votre site il fait du bien

    • Niko
      février 17, 2017

      Bonjour Amandine,
      Je comprends votre situation car je suis moi même passé par là ! Prenez votre temps, l’important c’est vous. Avez-vous déjà essayé des techniques de relaxation (respiration, méditation, yoga…) qui pourraient vous aider à aller mieux ? L’important est de trouver la source de votre stress et de travailler dessus pour que vous puissiez profiter à nouveau ! Avez-vous pensé à aller voir un professionnel de la santé (psychologue, hypnotiseur, sophrologue…) ?
      Croyez en vous car tout est possible !
      Bon courage
      Niko

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Loading...